Roadtrip en Islande


Publié le 27 mai 2019

Vous connaissez ma passion pour les roadtrips en voiture et il y en avait un que j’avais sur ma to-do list depuis longtemps : l’Islande

Comme tout le monde j’ai vu passer sur les réseaux sociaux les magnifiques photos de l’île nordique attisant au fur et à mesure des années mon envie de la découvrir de mes propres yeux.

Nous étions en train d’organiser un voyage dans un autre pays nordique avec Romain, son copain Adan et Margot pour finalement craquer sur l’Islande.

Nous avons pu partir grâce à l’aide de Icelandair avec qui nous avons organisé ce voyage.

Pour vous en dire un peu plus sur Icelandair est la compagnie aérienne historique du pays et dessert plus de 40 destinations entre l’Amérique du Nord et l’Europe. Et j’ai appris un truc très cool avec cette compagnie, c’est que lorsque vous prévoyez un voyage transatlantique, la compagnie vous propose de faire une escale en Islande sans frais supplémentaire sur vos billets pour pouvoir explorer le pays. Je trouve l’idée géniale si vous avez envie de découvrir une ville Nord-Américaine puis l’Islande dans les mêmes vacances !

Nous avons pris un vol direct de Paris CDG pour Reykjavik que nous avons rejoint en 3h30 de vol environ.

AVANT D’ARRIVER

  • Si vous venez en hiver préparez vos affaires les plus chaudes mais surtout des affaires qui coupe du vent car le pays est assez venteux.
  • Il y a seulement 1h de décalage horaire avec la France.
  • Louez une voiture que vous pourrez récupérer directement à l’aéroport et si vous venez l’hiver je vous conseille d’opter pour un 4X4 car même si les routes sont bien entretenues vous n’êtes pas à l’abris d’avoir besoin des 4 roues motrices. Nous avons loué la nôtre avec Hertz et nous avons eu une Kia Sportage qui était parfaite pour le séjour (si vous venez à plus de 2 personnes, faites attention à la taille de vos bagages et assurez-vous que tout rentrera dans le coffre de votre voiture).
  • Vous ne serez pas coupé de réseau puisque l’Islande est considérée comme sur le réseau de téléphonie Européen. Vous aurez donc la possibilité d’utiliser votre téléphone librement (très pratique pour le GPS).
  • La monnaie Islandaise est la Couronne et le calcul du taux de change est compliqué car 1€= environ 136 couronnes.
  • La nourriture coûte assez cher sur place donc regardez bien les cartes et les prix des restaurants que vous sélectionnerez avant d’y aller pour éviter de mauvaises surprises.

Reykjavik – Blue Lagoon

Après les 3h30 de vol nous arrivons dans l’après-midi à l’aéroport de Reykjavik qui se situe à environ 1h de voiture du centre-ville. Nous récupérons la voiture et nous prenons tout de suite la route pour le Blue Lagoon qui se situe sur notre route pour Reykjavik. Nous avions réservé à l’avance (environ 50€ l’entrée avec une conso incluse) et commençons donc notre séjour Islandais par les bains les plus connus du pays. A peine sorti des vestiaires nous plongeons dans une eau bleu turquoise à 38°C alors qu’il fait 3*C dehors. Le lagoon est immense mais aussi très fréquenté par les touristes (moi le premier). Il y a une boisson offerte au bar qui donne directement dans le bassin avec notre entrée et tout le monde ou presque prend des bières, ce qui donne une ambiance plus « pool party » que véritable « spa détente » mais cela ne nous empêche pas de passer un super moment !

Après environ 2h au lagoon nous reprenons la route pour notre hôtel à Reykjavik et pour aller diner. Nous dormons les 2 premières nuits au Hilton Reykjavik tout proche du centre ou nous avons très bien dormi et adorés le petit déjeuner très copieux.

Pour diner nous allons au Fiskfélagio / Fish Company à 10min en voiture de l’hôtel et nous nous sommes régalés.

Thingvellir – Geysir – Cascade de Gullfoss

Après une bonne nuit de sommeil et un super petit déjeuner à l’hôtel nous prenons la route (environ 1h40) pour le Parc National de Thingvellir. En arrivant nous allons directement au Visitor Center demander ce qu’il est possible de visiter avec le temps que nous avons et nous nous mettons en chemin pour une superbe balade d’environ 1h30 dans le parc. Par temps neigeux pensez à prendre des crampons pour vos chaussures car certaines zones gelées sont vraiment glissantes. Ce midi là nous mangeons rapidement à la cafétéria du Visitor Center avant de prendre la route pour Geysir à environ 1h de route.

L’entrée de Geysir est gratuite et nous sommes tout de suite frappés par l’odeur des gaz qui s’échappent de la terre (une forte odeur d’œuf pourri) mais aussi fasciné par ce phénomène naturel. Le lieu n’est pas très grand et nous faisons assez rapidement le tour mais nous restons de longues minutes devant le plus gros des geysers à attendre qu’il explose. Comme dit Romain « finalement on ne fait que regarder une flaque d’eau bondir en l’air » mais qu’est-ce que c’est fascinant !

Nous reprenons la route pour la cascade de Gulfoss, notre dernière activité de la journée à 15min de Geysir. La cascade de Gulfoss est l’une des plus grosses cascades du pays avec une chute en 2 temps d’environ 30m de haut mais ce qui est le plus impressionnant est sa largeur. Encore une fois on est scotchés devant l’immensité du lieu. (Entrée gratuite)

Retour à Reykjavik pour la nuit et nous dinons au Grill Markadurinn un restaurant majoritairement de viande (il propose aussi des plats végé) ou nous nous sommes régalés et ou vous pourrez tester la baleine, le renne ou encore le Puffin (un oiseau local). Le lieu est assez chic et c’est le plus beau restaurant que nous ayons fait de la semaine.

Reykjavik – Varmahlid Cottages

Plus de 4h de route nous attendent pour remonter dans le nord de l’île pour atteindre le cottage perdu au milieu de la nature que nous avions réservés pour la nuit. Comme nous avions un peu de temps nous avons pris le temps de visiter un peu Reykjavik dans la matinée en allant à l’église de Hallgrimskirkja puis au Harpa Concert Hall, deux hauts lieux de l’architecture de la ville que Romain voulait visiter. L’église est superbe et n’hésitez pas à rentrer dedans pour voir son orgue atypique ou le clavier est séparé des tubes.

Le Harpa Concert Hall vaut également le coup d’œil et pareil n’hésitez pas à rentrer dedans et à vous balader dans les étages. Quand nous y étions le soleil frappait la structure en nid d’abeille et il y avait un superbe jeu de lumière à l’intérieur. Nous n’avons pas pu beaucoup plus nous balader dans la ville à cause de notre programme mais j’aurais bien aimé.

Après un déjeuner rapide nous prenons donc la route pour monter dans le nord de l’île à environ 4h de route. Plus nous roulons et moins nous croisons de gens ce qui commence à nous donner une impression de solitude plutôt plaisante.

Nous arrivons en fin d’après-midi au Varmahlid Hettasports cottages ou nous voulions avoir du temps pour profiter et nous détendre. Le lieu est très chouette et dispose de 4 cottages qui forme un cercle autour d’un « hot spot » en pierre accessible à tous. Autant vous dire qu’il ne nous a pas fallu beaucoup de temps après notre arrivée pour y plonger et se relaxer !

Dans le cottage il y a tout pour vous faire vous-même à manger et il y a un grocery store à quelques minutes en voiture (à la station essence que vous croiserez forcément avant de monter au cottage) mais si vous avez envie de vous faire un restaurant vous pouvez aller manger au Kaffi Krokur à environ 20min de route. La carte est simple mais nous avons très bien mangé et la serveuse était une française vivant en Islande. On a pu échanger un peu avec elle c’était très cool.

Lac & bains de Myvatn

Départ de notre cottage pour 2h30 de route en direction du lac Myvatn ou nous dormons au Myvatn Icelandair Hotel. Nous posons nos affaires à l’hôtel puis nous reprenons la voiture pour nous balader autour du lac en voiture et nous nous arrêtons dès que nous en avons envie pour prendre des photos de ce magnifique lieu. On termine la journée aux Myvatn Bath à 10min de voiture de l’hôtel ; sur la route pour arriver aux bains nous voyons de la fumée s’échapper du sol et nous comprenons que les bains se trouvent sur une zone volcanique et qu’ils seront donc entièrement naturels.

Les bains étaient fous et nous y avons passé près de 2h à se relaxer dans l’eau à 37°c en admirant un magnifique coucher de soleil avec une belle odeur d’œuf pourri générée par le souffre sortant de la terre (à laquelle on se fait au bout de quelques minutes je vous rassure).

Nous avons diné au restaurant de l’hôtel et j’ai laissé les volets de la chambre ouverte toute la nuit en espérant voir des aurores boréales mais en vain pour cette fois.

Plage de Stokknes

La route de Myvatn à la plage paradisiaque de Stokknes est la plus longue et la plus magnifique que nous ayons parcouru pendant notre roadtrip. Pendant près de 6h nous avons roulé du Nord de l’île jusqu’à la partie Est pour arriver sur la plage. En arrivant nous sommes surpris d’apprendre qu’il faut payer pour accéder à la plage (7€/personne) ce qui m’énerve un peu car ce n’est pas un Parc national ou autre mais à un café qu’il faut payer l’entrée….

Mais il faut reconnaitre qu’en arrivant sur la plage la magie opère tout de suite et nous sommes tous bluffés par la beauté du lieu avec son sable noir et ses montagnes enneigées en arrière-plan. Sublime.

Nous reprenons la route pour moins de 20min pour arriver au cottage Myllulaekur perdu au milieu de la nature. Le temps est complètement dégagé et j’espère enfin pouvoir voir des aurores boréales, malheureusement une fois de plus elles ne se montreront pas ce soir-là…. Un jour viendra j’en verrais !

Glacier de Jokkulsarlon – Plage de Diamants – Grotte de Glace

C’est l’avant dernier-jour de notre roadtrip et nous sentons que nous revenons dans une zone plus touristique de l’île. Il faut compter 1h de route entre le cottage et le glacier de Jokkulsarlon / Plage de diamants (qui se situe juste à côté) et nous nous garons sur un parking déjà très bien rempli vers 11h du matin pour aller sur la plage de Diamants ou nous passons près de 1h à regarder la mer jouer avec les morceaux de glace échoués sur le sable noir. Juste magnifique.

Puis nous traversons la route pour voir la mer de glace et le glacier de Jokkulsarlon, il y a beaucoup de touristes comme nous mais le lieu est fascinant de grandeur. On a même la chance d’apercevoir un phoque en train de nager à quelques mètres du bord.

Dans l’après-midi nous avons réservé une visite de grotte de glace sur glacier voisin via Guide to Iceland, le départ se fait depuis le parking de Jokkulsarlon et nous prenons la route dans un immense 4×4 capable de monter sur le glacier pour environ 45min.

Une fois arrivés sur place nous descendons sur le glacier puis nous visitons 2 grottes de glace ; une première pour moi et je suis fasciné par ces murs entièrement transparents qui renferment des bulles d’air vieilles de plusieurs centaines d’années.

Après les 2h30 d’excursion nous revenons au glacier et nous nous dirigeons vers l’hôtel Laki où nous passerons la nuit avant la dernière journée qui nous attends.

Epave du DC3 – chute de Skogafoss

Pour le dernier jour de roadtrip en Islande nous avons prévus d’aller voir l’épave du DC3 ainsi que la chute de Skogafoss avant de retourner à Reykjavik pour notre dernière nuit.

Nous prenons la route tôt le matin pour arriver aux alentours de 10h sur le parking du DC3 pensant être à peu près seuls. En arrivant le parking était déjà bondé mais nous partons quand même pour les 50min de marche à pieds pour arriver à l’épave.

En arrivant à l’épave il y avait beaucoup de monde autour et même dedans cassant l’idée de l’épave d’avion abandonnée au milieu de nulle part. Après moins de 10min sur place il y a même un bus qui est arrivé pour y déposer une quinzaine de touristes qui en moins de 5min faisaient voler 2 drônes et avaient posés des trépieds autour de l’avion…. Le lieu est une grosse déception qui ne vaut plus la peine de faire 2h de marche au milieu de rien selon moi. Il aurait fallu la découvrir il y a quelques années.

Après l’épave nous reprenons la route pour la cascade de Skogafoss à quelques kilomètres seulement. Ici aussi le parking bien rempli lorsque nous arrivons mais la cascade est superbe à voir. On décide de pique-niquer sur place avant de reprendre la route pour l’hôtel Laki, proche de l’aéroport. L’hôtel est situé à moins de 10min de l’aéroport et propose des navettes gratuites jusqu’à l’aéroport !

Nous reprenons le vol de 07h35 pour 3h30 de vol direction Paris via la compagnie Icelandair.

J’ai personnellement préféré toute la partie nord de l’île beaucoup moins touristique et beaucoup plus sauvage donc si vous prévoyez un voyage en Islande cette zone est vraiment un incontournable pour moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles à la une