Le salon de L’auto de Genève avec ŠKODA

 

Cette année et pour la première fois j’assistais au plus grand salon Auto du monde : Le Salon de Genève.

ŠKODA la marque du groupe Volkswagen avec qui je collabore régulièrement (Audi, Porsche,.) m’a demandé de venir passer une journée sur le salon pour y découvrir ses nouveaux modèles mais aussi pour animer le compte Instagram de la marque avec mes photos tout au long de l’année (Je vous invite d’ailleurs à suivre le compte @skodafrance pour y retrouver mes photos).

Après cette brève introduction faisons un tour du propriétaire pour découvrir les 3 modèles présentés au salon :

La grande nouveauté – La ŠKODA VISION X

Design futuriste et couleur flashy le VISION X est l’immanquable du stand, le concept car du crossover urbain dévoilé en première mondiale joue la carte de la sportivité.

Le véhicule est le premier hydride de l’histoire de la marque et combinera gaz naturel, essence et propulsion électrique.

Un design extérieur qui donne une bonne vision du futur modèle de production, une grosse calandre et des phares agressifs, des jantes en hélices, un toit panoramique mais surtout un intérieur digne d’une sportcar sur cette version concept car. Le modèle présenté est un 4 places muni de 4 sièges baquets, un tableau de bord mixant carbone, finitions en aluminium et alcantara.

Je vous laisse découvrir le modèle par vous-même :

Le 4×4 Premium – La ŠKODA KAROQ Laurin & Klement

Je ne présente plus le SUV de la marque sorti en fin d’année dernière que j’avais eu l’occasion de tester le temps d’un weekend en décembre. Le KAROQ Laurin & Klement est la version haut de gamme du SUV conçu en hommage aux 2 fondateurs du constructeur automobile tchèque (Laurin & Klement donc).

Le véhicule sera mis en vente avec 2 motorisations possibles (150 et 190ch) et seront bien sûr dispo en boite mécanique ou DSG à 7 rapports. Il sera également disponible en 2 ou 4 roues motrices.

Côté carrosserie, la calandre chromée, les jantes 19 pouces et l’arrière spécifique le distinguent des autres versions de la gamme. A l’intérieur on retrouve un volant entièrement en cuir à trois branches (dispo en noir ou beige), un cuir étendu, des compteurs et tableau de bord à l’effet piano laqué et la possibilité d’avoir un digital cockpit très en vogue en ce moment.

Le modèle présenté avait un intérieur cuir beige qui était vraiment très tentant !

La citadine au look de sportive – La ŠKODA FABIA

La dernière nouveauté de ce salon est un modèle phare de la marque qui a vu son design avant, arrière et des feux totalement repensés pour un look plus épuré et agressif.

J’ai eu un vrai coup de cœur pour les jantes alliages 18 pouces présentées sur le stand qui apportent encore un peu plus de sportivité au look global de la voiture.

A l’intérieur on retrouve la connectivité et les assistances basiques selon moi pour les véhicules d’aujourd’hui : détecteur d’angle mort, avertissement de circulation arrière, appairage des smartphones, Apple Carplay et ports USB à l’arrière.

Le modèle est disponible en compact et en break et je ne cache pas avoir une préférence pour le break que je trouve très réussi.

Je vous laisse juger de ça en photos :

Pour retrouver plus d’informations sur les nouveautés de la marque je vous invite à vous rendre ICI.

Pour ma part ce premier salon de Genève a été une super expérience où j’ai pu découvrir ces nouveaux modèles mais où j’ai également pu voir des modèles de voitures que l’on ne verra jamais sur la route ou très peu. Je suis reparti de Genève des étoiles plein les yeux  ;)

Contenu réalisé en partenariat avec ŠKODA

Notre collection de baskets !

ça y est nous pouvons enfin vous en parler : avec Margot nous sortons une collection de baskets avec Mr. Moustache !

L’histoire est un peu folle car après avoir travaillé avec la marque au mois de novembre dernier pour le lancement de leur baskets ANATOLE  je me suis super bien entendu avec eux et c’est au cours d’une conversation qu’est sorti le fait que nous adorerions faire nos propres paires de baskets avec Margot. Il n’en fallait pas plus à Thibault l’un des fondateurs de la marque pour me dire « GO ».

Sur le moment je n’en revenais pas, mais presque 5 mois après elles sont là ! 4 paires de baskets, 2 pour Margot et 2 pour moi que nous avons imaginées à 4 mains et disponibles ICI.

Pour vous raconter un peu le shooting, Mr Moustache est une marque qui s’inspire d’une ville à chaque collection et cette année c’était Los Angeles, une ville qui nous a inspiré et qui était parfaite pour nos baskets au look 90’s. Nous avons donc décidé d’aller shooter là-bas la campagne avec Matthieu Khalaf et nous nous sommes éclatés en stylisme et en recherche de lieux pour faire une vidéo et des photos qui reflèteraient le mieux l’esprit de notre collection.

Je vous laisse regarder la vidéo qui vous explique tout ci-dessus, découvrir les photos et la vidéo de la campagne sur nos instagram @youmakefashion et @le_petit_francais et retrouver nos 4 modèles en vente sur le site dès maintenant ICI et dans leur magasin du Marais à Paris.

La Salle de Sport Paris

Pratiquement 2 ans que Charles mon meilleur ami me tanne pour aller faire du Crossfit avec lui. 2 ans que je trouve des feintes pour ne pas y aller avec lui car je ne voulais pas qu’il se foute de moi. Et bien ça y est j’ai craqué en l’emmenant avec moi tester l’un des cours de Crossfit et de boxe de LA.SALLE.DE.SPORT.PARIS

               

LA.SALLE.DE.SPORT.PARIS a ouvert en fin d’année dernière à deux pas de la Madeleine à l’initiative de Reebok. La marque étant l’un des pionniers du Crossfit en France, elle a fait le choix d’ouvrir un lieu mixant boutique et salle de sport en plein milieu de Paris. L’enceinte dispose d’une salle de boxe pouvant accueillir jusqu’à 16 personnes par cours, une salle de yoga/pilates, une salle de crossfit et une salle de Cycling. Le tout dans une ambiance et une déco très urbaine avec une majorité de béton et de matières industrielles qui donnent un charme particulier à l’endroit, bien loin des salles de sport plus classiques et vieillissantes que nous pouvons connaitre.

C’est en se dirigeant vers le fond du magasin que les choses sérieuses commencent et que l’on récupère serviettes et cadenas pour nos casiers.

Une fois prêts nous nous dirigeons vers la salle de Crossfit située au sous-sol et nous découvrons une immense pièce parfaitement équipée pouvant facilement accueillir une trentaine de personnes par séance (cependant les cours dépassent rarement les 20 personnes pour que les coachs puissent s’occuper de tout le monde).

Nous avions réservé pour le cours du mercredi midi avec Julien et nous sommes tombés sur une séance d’avantage axée sur l’haltérophilie/musculation ce qui me vaudra de promettre à Charles de revenir pour une autre séance axée sur d’autres aspects du Crossfit tels que la gymnastique ou encore le cardio.

Nous avons été très bien accueillis par Julien qui prenait le temps de venir voir chacune des 8 personnes de la séance tour à tour pour nous aider à nous placer et à effectuer de la meilleure manière qui soit nos exercices de squats. Durant 1 heure nous avons enchainé les exercices de squats et de gainages, clairement ma partie préférée grâce à l’escrime !

           

Après la séance Julien nous a laissé continuer quelques exercices avec Charles comme des box jumps histoire de bien finir les jambes.

 

Après avoir testé la salle de Crossfit nous nous sommes laissés tenter par la boxe que je voulais essayer depuis longtemps. Nous avons réservé un cours le jeudi midi avec Franck et à nouveau nous étions un petit groupe de 9 personnes, idéal pour qu’il puisse tous nous conseiller au fur et à mesure des exercices. N’ayant jamais fait de boxe en club j’étais un peu perdu au début mais Franck m’a bien aiguillé et conseillé tout au long du cours en me replaçant régulièrement.

  

Après avoir commencé la séance avec des exercices individuels sur le ring et sur les sacs de frappe nous avons travaillé les contre-attaques sur le ring avec de l’opposition.

 

Là aussi les autres participants au cours ont bien joué le jeu en prenant en compte le fait que je sois débutant. J’ai vraiment apprécié car il n’y a rien de pire quand on débute ce genre de sport que des adversaires qui t’en mettent « plein la gueule » et qui ne te donnent pas envie de revenir. La fin de l’heure sonne et nous nous dirigeons vers le vestiaire avec Charles et nous nous apercevons que la plupart des participants au premier cours restent dans la salle pour enchainer sur une deuxième heure d’affilée. On se regarde avec Charles et on se dit « mince, on aurait dû faire la même chose ! ». Ce sera pour la prochaine fois, c’est sûr !

 

Depuis que je suis allé tester ce dernier cours à la salle, nous nous sommes motivés avec Charles pour aller plus régulièrement à la boxe car c’est un sport ou je retrouve les déplacements que j’ai pu connaitre à l’escrime. Il y a donc de fortes chances que vous me voyiez plus régulièrement poster des choses la dessus.

Pour résumer mon expérience à la salle de Sport :

Les points positifs :

Le placement central dans Paris de la salle

La gentillesse et l’accessibilité des coachs

Le nombre de participants par cours

Les points négatifs :

Le prix de l’abonnement est assez premium (mais il s’explique par le niveau des prestations)

J’aurais également apprécié qu’il y ai plus de cours de disponibles en heures creuses

Il est possible de venir pour une séance à l’unité à partir de 29€ (en prenant un carnet de 10 tickets), à l’année de manière illimitée pour 165€/mois et à l’année pour une activité au choix pour 150€/mois.

Pour plus de renseignements et le planning exact des activités rendez-vous ICI.

Article réalisé en partenariat avec LA.SALLE.DE.SPORT.PARIS

A la découverte de l’avant-garde automobile Française avec le DS7 CROSSBACK

Que serait Paris sans ses lumières ? C’est de ce constat qu’est parti DS pour présenter leur première DS de seconde génération : le DS7 CROSSBACK

Paris et ses lumières, signe de l’avant-garde française depuis 1820 et l’installation d’éclairages dans toute la ville qui fascine les touristes et rend la ville plus sûre.

Pratiquement 200 ans plus tard Paris a toujours l’image d’une ville en avance sur son temps en ayant choisi de garder la tour Eiffel après l’exposition universelle, en re-modelant complètement le Louvre, ancienne résidence des Rois de France et est surtout resté le symbole du luxe à la Française partout dans le monde.

Aujourd’hui DS a fait le choix de perpétuer cette image avec son nouveau SUV et un parfait mix entre élégance et technologie. Une image mise en avant dans un film publicitaire magnifique (réalisé par les copains de Publicis la Maison) et surtout avec une bande son géniale reprenant la Marseillaise en Mineure.

Je vous laisse découvrir le film :

La semaine dernière j’ai eu la chance de pouvoir partir le temps d’une soirée à la redécouverte de Paris avec le DS7 CROSSBACK – Performance line. Voici mes impressions.

Le design :

A première vue le SUV ne ressemble en rien à ce que d’autres constructeurs Français proposent aujourd’hui. Le DS7 CROSSBACK est doté d’une très belle calandre avant qui donne un look agressif à la voiture et des lignes de carrosserie qui jouent parfaitement entre les arrêtes sèches et les arrondis.

Ce qui marque le plus lorsque l’on croise ce modèle c’est surtout les phares arrières en quadrillages qui renforcent un peu plus ce design déjà réussi. Autre point positif la cinématique des clignotants qui est un régal pour les yeux.

S’il devait n’y avoir qu’un seul point négatif sur le rendu global ce sont les bas de caisses trop plastiques pour moi, mais c’est de ma faute j’ai un problème avec ça.

Le design à bord :

Une fois installé derrière le volant je me retrouve avec un beau tableau de bord en Alcantara, un magnifique tableau de navigation entièrement digital devant moi (Enfin on y arrive !) et un grand écran tactile central.

J’ai cependant oublié de voir si la connectivité de la voiture avec le téléphone était facile et surtout s’il était possible d’avoir un accès internet directement sur son tableau de bord comme chez Tesla.

Le petit plus qui m’a vraiment plus et qui appuie le choix du luxe à la Française : L’horloge BRM à aiguilles qui se révèle lorsque l’on met le contact et qui rappelle un peu l’horloge iconique présente dans les Porsche.

La Technologie à bord :

Outre toutes les options d’aide à la conduite que vous connaissez sûrement déjà celle qui m’a le plus marqué est le « night vision », capable de détecter une source de vie à plus de 100m et prévenant le conducteur directement sur ton tableau de bord pour éviter toute collision. Une option qui pourra s’avérer très utile si vous roulez souvent sur des routes de campagnes et qui pourra vous prévenir de présence d’animaux sur le bas-côté avant même que vous ne les voyez.

La conduite :

En une heure de conduite dans Paris je n’ai pas été gêné par la taille de la voiture pour emprunter les axes difficiles (Rond-point de l’Etoile, petites rues de Montmarte). La voiture est souple et dépendra forcément du mode dans laquelle vous conduirez (éco, sport, etc..) mais j’étais parfaitement installé derrière mon volant et n’ai eu aucune difficulté ou gêne à la conduite.

Il faudra toutefois que je me fasse une idée plus précise du confort global du véhicule en l’utilisant sur une durée plus importante et en testant surtout l’assise à l’arrière sur des trajets plus longs.

Le prix :  A partir de 31 200€ et jusqu’à 62 240€

Article réalisé en collaboration avec DS Automobiles

Get the look – Dunkerque

Après Peaky Blinders en novembre, je reviens avec un nouveau Get the Look inspiré sensiblement de la même époque avec un look pilote tiré du film dernier film de Christopher Nolan : Dunkerque.

Pour ce shoot je me suis donc mis à la recherche de pièces militaires dans les dernières collections des marques avec lesquelles je travaille régulièrement. Etant la tendance du moment la sélection de look s’est faite assez rapidement.

La partie la plus compliquée de ce shoot fût de trouver un endroit ou nous pouvions shooter avec de vieux avions encore en bon état. En cherchant sur internet je suis tombé sur le musée de l’aviation de Warluis qui a gentiment accepté de nous ouvrir exceptionnellement ses portes pour que nous puissions shooter avec Nathan.

Nous nous sommes alors retrouvés plongés dans un endroit chargé d’histoire que Bruno propriétaire des lieux nous a présenté et nous a laissé accéder à de vrais pièces de l’époque pour le shoot (le casque et la casquette sont de vrais objets de l’époque).

Je tiens à remercier Bruno et Marion du Musée de Warluis qui nous ont permis d’utiliser leur musée ainsi que les marques partenaires qui me permettent de réaliser ce projet.

Je vous laisse découvrir les photos de ce Get the look composé de 3 looks pour 3 temps : L’arrivée à l’aérodrome, la préparation du vol et le vol.

Blouson Daytona, chemise et chaussures Massimo Dutti, Pantalon Asos, Sac Montblanc

Chaine Thomas Sabo

Sacoche et stylo Montblanc, montre IWC, bracelet Thomas Sabo

Montre Aviateur Mark XVIII IWC

Lunettes Ray-Ban, Manteau Balibaris, Pull Carnet de Vol, pantalon Kooples, Chaussures Dillinger, gants H&M

Manteau Carnet de Vol, foulard Pochette square

Je vous donne rendez-vous très vite pour un nouveau Get the Look.