Veligo – Avis après 6 mois


Publié le 7 novembre 2021

Quand j’étais étudiant à Bordeaux je circulais dans toute la ville sur mon fixie, chose que j’avais essayé de continuer lors de mes premières années à Paris. Mais il y a 10 ans, la circulation à vélo n’était pas aussi fluide et facile dans Paris et je passais plus de temps à réparer mes crevaisons quatre chose. 

Pendant presque 10 ans j’ai très peu utilisé le vélo dans Paris, préférant le métro par facilité jusqu’à ce que Veligo me propose d’essayer son service de location à longue durée. 

Véligo c’est un service de la région île de France qui te permet de louer un vélo électrique pour une durée de 6 mois (extensible à 9 mois) permettant ainsi de se rendre compte si vous êtes fait pour ce mode de déplacement ou pas. 

L’abonnement fonctionne comme pour votre pass Navigo globalement, chaque mois votre abonnement veligo vous est facturé 40€ dont la moitié peut être pris en charge par votre entreprise (comme pour le navigo), vous donnant donc la chance d’avoir votre electrique personnel pour 20€/mois. 

Parce qu’avec ce service, c’est votre vélo pendant 6 mois, pas de système de partage avec d’autres utilisateurs et donc un vélo dont vous savez qu’il n’aura pas de problème si vous en prenez soin (je pense aux Velibs sans freins, selles, avec des roues crevées ou voilées). 

Autre point positif du service et qui m’a énormément rassuré pendant ces 6 mois : l’assurance que si votre vélo est volé/vandalisé, vous en ayez un nouveau si vous souscrivez à l’option. Chaque vélo est également équipé d’une puce GPS pour le tracer en cas de vol. 

Depuis 6 mois, je vais à pratiquement tous mes rdv à Paris avec le vélo et à quelques jours de le rendre, je me rends compte que j’ai maintenant envie de m’acheter un vélo électrique pour continuer à me déplacer aussi facilement. 

Si vous voulez plus d’infos sur Veligo et les services proposés, je vous invite à vous rendre sur leur site ici

Article réalisé en collaboration avec Veligo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles à la une