Tokyo City Guide – partie 1


Publié le 27 novembre 2019

Troisième fois à Tokyo en trois ans pour moi. Je pense que l’on peut aisément dire que je suis tombé amoureux de cette ville. 

Cette fois-ci était un peu particulière car j’y étais pour la Coupe du Monde de Rugby avec la marque Ajinomoto

Ajinomoto est le plus gros groupe agro-alimentaire japonais (le stade de Tokyo s’appelait le Ajinomoto stadium jusqu’à l’année dernière). La marque arrive en France en vendant notamment des Gyozas surgelées en grandes surfaces. 

La marque m’a contacté en début d’année suite à mon voyage dans la région de Setouchi et en voyant mon amour pour la food culture japonaise et plus spécialement pour les Gyozas. 

Ils m’ont invité à découvrir Tokyo lors de la Coupe du Monde et jeu leur ai proposé de profiter de l’événement pour faire un food tour dans la ville avec un le chef Vincent Boccara du restaurant Goku Asian Canteen de Paris (prix du meilleur burger de France en 2017). 

Ajinomoto a tout de suite adoré l’idée de nous faire partir à la découverte de nouvelles adresses et d’un Tokyo que l’on n’a pas l’habitude de voir dans les guides. 

Je vais donc poster une série d’articles (2 city guides et 1 article dédié food) sur Tokyo pour que vous ayez le maximum d’adresses et de choses à voir si vous prévoyez de vous y rendre. 

Avant de partir je vous conseille de lire/relire mon article sur ce qu’il faut préparer avant son départ

Akihabara 

Akihabara est le quartier geek connu pour ses magasins de mangas, figurines et ses cafés à thèmes (School Girl, Maid Café, etc…).

Je vous conseille d’y aller à la tombée du jour pour voir le quartier s’illuminer des néons des magasins. C’est l’un de mes quartier favoris à Tokyo pour son effervescence et son ambiance une fois la nuit tombée. Un vrai régal pour les fans de photos nocturnes comme moi.

Pour y aller :  Arrêtez vous à la station Akihabara et rendez-vous sur le Chuo-Dori boulevard.

Que faire dans le quatrtier :

Poussez la chansonnette dans un Karaoké avec vos amis ou même à deux ! Vous reconnaitrez les Karaokés de l’extérieur avec une grande banderole bleu et les écritures en blanc. Vous payerez à l’heure et par personne la location d’une room pour tout donner sur du Celine Dion ou de la K-Pop. 

Arrêtez-vous dans une salle de jeu pour tuer quelques zombies ou bien pour tester vos réflexes. 

Faites une photo Kawaï dans un Purikura

Passez par le Sega Building

Je vous déconseille de faire le tour en Karting de Mario Kart dans la ville. Cela coûte assez cher et prendra 3h de votre temps, ce que je trouve personnellement trop long. 

Asakusa

C’est le quartier populaire de Tokyo. Un incontournable lors de votre première visite dans la capitale Nippone.

Je vous conseille d’y aller tôt le matin pour profiter pleinement du Temple Senso-Ji avant que les autres touristes n’arrivent et avec un peu de chance vous y croiserez même des Geishas. Prolongez votre balade par la rue commerçante couverte Shin-Nakamise et terminer votre visite par quelques attractions à Hanayashiki, le plus vieux parc d’attractions de la ville.

Pour y aller : Gare d’Asakusa Station

Que faire dans le quartier :

Visite du temple Senso-Ji (gratuit)

La rue commerçante de Shin-Nakamise

Le parc d’attractions Hanayashiki (1000y l’entrée + 1100y les 11 tickets/manège)

Ueno

Le quartier de Ueno est connu pour son immense parc et ses allées de cerisiers mais également pour sa rue commerçante Ameyoko et ses magasins de jouets.

Si vous êtes à Tokyo pendant les Cerisiers en fleurs le parc de Ueno Koen est un incontournable.

J’ai aimé me perdre dans les rues du quartier aux alentours d’Ameyoko.

Pour y aller : Station Ueno

Que faire dans le quartier:

Sa balader dans le parc Ueno Koen

Passer par la rue Ameyoko

Se perdre dans les rues adjacentes et entrer dans les boutiques de jouets

Yanaka

Après avoir déambulé dans le parc de Ueno Koen, continuez votre visite par le quartier de Yanaka.

Vous entrerez alors dans la partie la plus vieille de la ville et vous aurez l’impression de faire un saut dans le temps.

Son ambiance particulière en fait l’un de mes quartiers préféré à Tokyo.

Pour y aller : Gare de Nippori

Que faire dans le quartier :

Visiter le Cimetière Yanaka, paisible et verdoyant.

Faire un crochet par le temple Jyomyoiin pour y contempler ses 8400 statuettes.

Passer par la rue principale de Yanaka Ginza

Vous arrêter dans l’un des bars/restaurant du quartier pour y boire un thé.

Ginza

C’est le quartier chic de Tokyo dans lequel vous retrouverez les boutiques de luxe, des bâtiments d’architectes à tous les coins de rue. Ce n’est pas l’endroit parfait pour y faire votre shopping mais les buildings valent le détour.

Ou dormir :

Peninsula Tokyo pour une nuit en amoureux, les chambres sont magnifiques ! 

Pour y aller : arrêtez-vous à la station Ginza

Que faire dans le quartier :

Déambuler sur la grande avenue Harumi-Dori pour y voir les buildings

Faites un passage chez Wako, l’équivalent de nos Galeries Lafayette

Arrêtez-vous devant le théâtre Kabukiza, haut lieu du théâtre Japonais.

Quartier Kagurazaka : 

Si vous avez le mal du pays ou bien si vous êtes curieux faites un passage par le quartier Français de Kagurazaka.

Allez-y un dimanche matin car la rue y est fermée à la circulation et elle se transforme en sorte de marché.

Passez par la rue principale de Kagurazaka-Dori et perdez vous dans les petites rues adjacentes.

Pour y aller : Kagurazaka Staton

Que faire dans le quartier :

Baladez vous dans la rue Kagurazaka-Dori

Allez jusqu’au canal et arrêtez-vous au Canal Café pour y boire un verre ou y manger au bord de l’eau

Odaiba

Le quartier d’Odaiba est le plus à l’Est de la ville et est accessible par train automatique. vous traverserez le Rainbow Bridge pour arriver sur l’ile artificielle remplie de centre commerciaux et de salles de jeux. Comptez une bonne journée pour tout visiter sur l’île.

Le bâtiment de la Fuji TV

Pour y aller : Arrêtez-vous à la gare de Odaiba-Kaihinkoen

Que faire dans le quartier :

Du shopping chez Aqua City

Sortez voir la statue de la liberté le long de l’eau (c’est une vraie) 

Montez dans la Fuji TV pour y voir Tokyo de haut (4€) puis passez à la boutique Fuji pour y acheter du PQ à l’effigie des animateurs Télé ou bien votre déguisement complet de DBZ.

Dirigez-vous vers Diver City et le Gundam grandeur nature

Passez par le Toyota Store du Mega Web et visitez le musée Teamlab Borderless digital. Comptez 2 bonnes heures pour profiter pleinement des sublimes oeuvres du musée ! Pour moi c’est un incontournable de l’île (27€/entrée) 

Je vous donne rendez-vous dans un second article pour la suite du cityguide !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles à la une