Les réglages de base de la photo

Vous me demandez souvent avec quoi et comment je réalise mes photos.

Je vous invite à aller lire l’article sur mon matériel photo que j’ai publié dernièrement et je vais essayer d’expliquer de façon simple les bases pour prendre une bonne photo dans cet article.

Avant de commencer je tiens à vous dire que j’ai appris la photographie tout seul en achetant des livres sur la photo (je vous en reparlerais), en regardant des vidéos sur internet, en shootant avec d’autres photographes mais surtout en faisant des tests avec les différents appareils photo que j’ai eu. Encore aujourd’hui je m’amuse régulièrement à tester des manières de shooter que je ne maîtrise pas pour continuer de m’améliorer.

Pour bien commencer il faut savoir ce que veulent dire ces 3 fonctions : ouverture, vitesse d’obturation et ISO.

L’ouverture : 

L’ouverture est la capacité de votre objectif à s’ouvrir ou se fermer pour laisser passer plus ou moins de lumière sur le capteur de votre appareil photo. Lorsque vous choisirait une ouverture à F/1.4 (beaucoup de lumière sur le capteur) vous obtiendrez beaucoup de flou en arrière plan et à l’inverse si vous ouvrez à F/16 vous laisserez moins de lumière entrer sur le capteur et votre image sera plus nette sur tous les plans de l’image. Si vous souhaitez prendre une photo entièrement nette (un paysage par exemple) vous pouvez régler l’ouverture sur F/8 ou plus en fonction de la lumière.

Cette fonction d’ouverture est dépendante de votre objectif uniquement, c’est pourquoi le choix de votre objectif est pratiquement aussi important que le choix de votre boîtier lors d’un achat.

Lors de l’achat d’un appareil photo et notamment lorsque vous prévoyez d’acheter un « pack » comprenant un boitier + objectif, pensez à bien vérifier les capacités de ce dernier avant votre achat pour être sûrs de pouvoir prendre les clichés que vous voudrez.

Sur le paysage ci-dessous j’ai shooté à F/9 pour avoir le plus de netteté à tous les plans de la photo alors que sur le portrait au bord de mer j’ai ouvert à F/1.8 pour avoir du flou en arrière plan, focalisant le regard sur le modèle.

La vitesse d’obturation : 

La vitesse d’obturation est une fonction qui est dépendante de votre boîtier. Il faut l’imaginer comme une boîte avec un miroir  que l’on ouvre pour laisser l’image s’imprimer dessus. Plus l’ouverture et la fermeture est rapide, plus votre photo sera figée et sans mouvement. A l’inverse plus vous laisserez la boîte ouverte longtemps plus vous aurez une image mouvante et potentiellement floue. Si votre sujet bouge avec une ouverture longue alors l’image qui s’imprimera sur le capteur prendra en compte son déplacement et sera floue.

Sur la photo ci-dessous la vitesse d’obturation était très rapide 1/1600 permettant de figer les gouttes d’eau et le mouvement du poisson qui s’échappe.

Sur la photo ci-dessus je voulais voir les roues des voitures en mouvement, j’ai donc réduit la vitesse à 1/125 et j’ai shooté en suivant le mouvement des voitures. C’est pour ça que les voitures sont nettes mais pas les roues et le reste de l’image.

Lorsque je shoote en voyage je fais toujours attention de ne pas passer en dessous des 1/60 car c’est la vitesse de déplacement d’un humain. En gardant cette règle en tête je m’assure d’avoir toujours des passants nets sur mes photos.

Les ISO : 

Les ISO sont la dernière fonction pour régler votre appareil avant de prendre une photo. Il faut imaginer les ISO comme une balance permettant de compenser vos réglages d’obturation et d’ouverture. Ils vont permettre à votre capteur de récupérer de la lumière pour éclaircir votre photo. Attention cependant car cela à un effet sur la photo que vous prendrez : plus les ISO seront hauts plus la qualité de votre photo sera dégradée par « du grain ».

Les ISO correspondent à une plage colorimétrique de votre photo, plus vous shooterez en ISO bas plus vous aurez de détails dans les couleurs sur vos photos et à l’inverse plus vous shooterez avec des ISO hauts moins vous aurez de détails dans les couleurs, ce qui créera du grain sur vos photos.

Sur cette photo on voit très bien le grain des ISO sur cette photo ou le réglage était à ISO5000 pour pouvoir garder une bonne vitesse et avoir les gens nets.

Chaque modèle d’appareil photo gère différemment les ISO, mon Sony A9 par exemple peut monter à 4000 ISO sans que j’ai trop de grain alors qu’un appareil moins professionnel pourrait laisser apparaître du grain des 800/1000 ISO.

Maintenant que vous savez à quoi servent ces 3 éléments vous pourrez ajuster vos réglages en fonction de l’environnement et du sujet que vous choisirez de prendre en photo.

Pour ma part je règle toujours l’ouverture en premier en fonction de ce que je souhaite shooter puis je règle la vitesse d’obturation et les ISO à la fin en essayant de ne jamais dépasser les 1200 ISO (avec mon Sony) pour ne pas avoir trop de grain.

Dans un prochain article je vous parlerais de comment utiliser les différents modes de prises de vues d’un appareil : priorité ouverture, priorité vitesse, mode manuel,…

S’il vous reste des questions sur ce sujet n’hésitez pas à laisser un commentaire ici.

How to : faire de belles photos avec son iPhone

La semaine dernière j’ai reçu dans ma boîte mail une infographie réalisée par la banque image Shutterstock qui montre comment les iPhone ont changé la relation à la photo en quelques années.

Il est vrai qu’en moins de 10 ans notre téléphone est devenu le meilleur allié pour prendre des photos à tout moment. Bien plus facile à transporter et facile d’utilisation qu’un appareil photo, beaucoup de photographes en herbe se sont révélés grâce à un simple iPhone.

Une des preuves les plus marquantes de ce phénomène est certainement l’évolution du nombre de photos issues d’un iPhone sur la banque image. Passant de 40k images en 2015 à plus de 630k images en 2016 (plus d’informations ICI).

Cela faisait un petit moment que j’avais envie de faire un article vous expliquant comment bien réussir une photo avec votre smartphone et cette infographie à réussi à finir de me motiver !

Avant de commencer sachez que j’utilise actuellement un iPhone 7+ pour prendre mes photos. Étant très Apple, je suis moins calé sur les smartphones Android mais j’ai déjà pas mal joué avec des Sony (à relire ici).

 

1 / Opter pour un shoot au format portrait vs paysage : 

Lorsque l’on shoote avec un iPhone on a tendance à mettre son téléphone en « mode paysage » pour prendre sa photo.

C’est une erreur commune à éviter si vous souhaitez poster la photo sur vos réseaux sociaux.

Le format paysage n’est pas « mobile friendly » : une fois postée, ce format est moins impactant car il prend moins de place sur un écran que l’on utilise toujours en mode portrait.

2 / Trouver le cadre :

Une fois votre portable en main, il va falloir trouver le cadre parfait.

Et bien n’en existe pas vraiment ! Tout le monde a une manière bien à lui de décrypter une image, lâchez-vous donc sur le cadrage tant que vous vous sentez à l’aise.

Pour ma part, j’aime particulièrement quand tout est géométrique et équilibré dans la photo.

Pour mes looks j’essaye de toujours trouver un fond dans les mêmes tons de couleurs que ma tenue. Cela renforce le caractère de votre photo et plonge un peu plus dans l’univers de votre look.

3 / Cadrer une photo d’archi/paysage :

Comme je vous le disais juste au dessus j’essaye toujours de trouver des formes très géométriques pour mes photos de paysage.

Le plus important dans ce style de clichés, c’est de vous assurer 2 choses :

>> Que la prise de vue de l’horizon soit à l’horizontale

>> Si vous avez des formes/structures verticales, assurez-vous également qu’elles soient le plus droite possible.

4 / cadrer une photo de look/ portrait : 

Pour un look ou un portrait essayez de trouver un lieu qui correspond à votre look (dans les mêmes tons de couleurs) pour votre arrière plan. Cela renforcera l’esprit de la photo.

Une fois le fond choisi, il faudra avoir en tête ces 2 règles :

>> Si vous shootez devant un mur, ne vous collez pas au mur mais mettez-vous à 1 ou 2 mètres devant. Cela permettra de passer le mur au second plan et vous ne disparaitrez pas dedans.

>> Choisir le format de la photo : un portrait coupé à l’épaule, un portrait coupé au niveau du nombril ou bien une photo de plein pieds

4 / La mise au point et l’exposition :

L’avant dernier point est très simple mais beaucoup de gens n’ont pas le réflexe de le faire et se retrouvent donc avec une photo floue.

Lorsque l’on s’apprête à prendre une photo avec son iPhone, n’oubliez pas d’appuyer sur votre écran à l’endroit ou vous souhaitez que le cliché soit net.

Je vous promets que ça fait une vraie différence !

5 / Les retouches :  

Une fois votre photo prise, il ne vous reste plus qu’à la retoucher pour améliorer son rendu.

Je vais vous donner les applications que j’utilise pour retoucher mes photos et je vous laisserais jouer avec pour trouver la retouche qui vous conviendra le mieux. J’ai moi même passé près de 2 ans à trouver la retouche qui me plaisait.

Vous pouvez donc télécharger des applications comme lightroom ou bien Snapseed et créer des presets que vous pourrez réutiliser sur toutes vos futures photos.

Ci-dessous un exemple de photo avant et après retouche avec Lightroom :

Toutes les photos de cet article (exceptées les 2 portraits) ont été prises avec un iPhone 7+.

Article réalisé en partenariat avec Shutterstock