TEST – NEW BALANCE MiUKOne

Au mois de décembre New Balance sortait en édition limitée la MiUKOne. La chaussure de foot inspirée des chaussures réalisées par la marque pour Bryan Robson en 1984. Après avoir signé son retour dans le monde du football l’année dernière New Balance se lance elle aussi dans le marché des modèles limitée en sortant ce modèle à 2000 exemplaires.

La chaussure est conçue dans le mythique atelier de la marque à Cumbria en Angleterre, elle est dotée d’une tige en cuir de kangourou noire pour le côté traditionnel et d’une semelle empruntée à la Visaro Pro pour le côté technique.

New Balance MiUKOne_limited edition

Après 1 mois d’utilisation voici mes impressions.

Comfort :  Continuer la lecture

Test – Nike MagistaX Proximo

Il y a deux semaines Nike m’a invité à venir essayer les Nike MagistaX Proximo sur le terrain de Montgallet dont je vous parlais dans mon article 5 terrains de foot à Paris.

Nous nous sommes affrontés lors d’un mini tournoi de five pour le lancement de « Winner Stays ».

Pendant 2h j’ai essayé les MagistaX Proximo en entrainement puis en match.

Comfort : 

La MagistaX Proximo est équipée d’un col Dynamic fit qui s’adapte à la cheville comme une chaussette. Cette technologie m’avait déjà conquis au mois de Février à St. Georges Park en crampons. J’étais content de pouvoir enfin jouer avec le modèle X qui nous avait été présenté sans que l’on puisse l’essayer.

Lorsque l’on met la chaussure l’empeigne Flyknit (la chaussette) et les câbles Flywire ne font plus qu’un avec le pied et le maintienne très bien. C’est très agréable en jeu notamment lors des contrôles et des phases plus techniques balle au pied.

Seul point négatif, la dureté du chausson au niveau du talon qui m’a valu une ampoule à la fin de la séance. Il aurait fallu les porter pour les faire avant de jouer avec pour éviter ce genre de soucis.

SW15125_Test_magistaX_6 Continuer la lecture

Test – Adidas Ace 15.3 Turf

Je joue au foot depuis que je suis tout petit. J’ai joué sur toutes les surfaces possibles et imaginables et j’ai défoncé un sacré paquet de paires de baskets dans ma jeunesse (désolé maman et papa). Avec l’explosion du foot à 5 les équipementiers ont mis sur le marché des modèles adaptés à cette pratique.

J’ai eu les Ace 15.3 Turf de chez Adidas via mon équipe Records FC avec qui je joue la ligue de l’Underground Football Club. J’ai fait plusieurs matchs avec et j’ai donc pu me faire une idée de ce qu’elles valent sur un terrain.

01_test-Adidas-Ace-15-turf

Confort :

En sortant les Ace de leur boite, je me suis tout de suite demandé si elle allait être confortables à porter. La chaussure est composé de 2 matières différentes : le talon qui fait vraiment plastique et qui me faisait peur et un avant du pied en tige synthétique qui épouse la forme du pied. Continuer la lecture

MINI Racing Days – Test de la John Cooper Works

Il y 2 semaines j’ai été invité à tester la nouvelle MINI Cooper John Cooper Works dans la région Marseillaise. J’ai eu le droit à un weekend rempli de sensations fortes avec au programme : Jeu de piste dans les calanques par équipes de 2, via cordata à fleur de falaise et test de la voiture sur le circuit mythique de Paul Ricard.

Le premier jour j’ai conduit sur route le long de la côte. Ce n’était pas la première fois que je conduisais une MINI et j’en avais le souvenir d’une voiture un peu « tape-cul » (j’avais conduit la première génération). J’ai été très agréablement surpris par le confort de conduite et d’amorti de ce nouveau modèle. Mais ce qui m’a le plus plus c’est la connectivité de la voiture ! Notamment le fait de pouvoir connecter mon téléphone en bluetooth pour passer mes playlists et ne pas avoir à écouter la radio !

Puis le second jour nous sommes passés aux choses sérieuses en nous rendant sur le circuit Paul ricard pour piloter et tester la John Cooper Works et ses 231 chevaux. J’ai enfilé mon casque dans les paddocks, je suis monté dans la voiture accompagné d’un copilote et nous sommes partis pour 30min de course. Je vous laisse apprécier le ronronnement du moteur (que j’ai encore dans les oreilles) dans la vidéo ci-dessus et les photos du weekend ci-dessous.

Si je n’étais pas parisien (pour le travail) je ne vous cache pas que je craquerais très certainement pour un de ces modèles ! 03_Mini Racing Days 04_Mini Racing Days 05_Mini Racing Days 06_Mini Racing Days02_Mini Racing Days GIFMINI RACING DAYS_ALL_WEB___100 07_Mini Racing Days 08_Mini Racing Days 11_Mini Racing Days13_Mini Racing DaysDCIM100GOPROMINIRacingDays_64 12_Mini Racing DaysMINI RACING DAYS_ALL_WEB___104 MINI RACING DAYS_ALL_WEB___397 (2) MINI RACING DAYS_WEB_DAY1__178 MINIRacingDays_53MINI RACING DAYS_ALL_WEB___81

Crédits photos : Cyril Attias, Share & Dare et LPF

Test – Nike Pegasus 31 Glow

Lorsque je sors pour mes runs il fait souvent nuit donc je me suis progressivement équipé en conséquence pour m’assurer d’être vu dans l’obscurité. J’utilise déjà depuis plusieurs mois le legging Nike Flash que je vous présentais cette hiver (ICI) et j’ai dernièrement fait l’acquisition d’une paire de Pegasus 31 Glow.

J’en ai profité pour les passer au banc d’essai au cours d’une petite dizaine de runs de 10km.

Mes impressions.

Confort

La première fois que j’ai enfilé les Pegasus je me suis senti serré et j’ai eu peur d’avoir mal aux pieds après quelques kilomètres. Puis je me suis rendu compte que ce n’était pas si gênant car la chaussure est en fait plus épaisse qu’une paire de Flyknit ou de Energy boost. Une fois en course elle absorbe bien le déplacement du pied lors des enjambées sans faire mal.

La semelle a fait son job tout au long de mes runs en amortissant bien mes foulées sans faire mal aux talons ou aux genoux.

Pegasus glow nike test blog mode homme sport

Performance

Une fois en course on ressent bien les particularités de la chaussure. L’unité Zoom Air sous le talon amortie bien les foulées sans faire mal. D’ailleurs je trouve que les foulées « tapent » moins avec ce modèle qu’avec les Nike Structure.

J’ai couru sur du bitume mais aussi sur des pavés pour tester leur stabilité et elles ont très bien répondu. L’empreinte plus large de la chaussure par rapport au modèle précédent les rend plus stables et donc plus confortables sur des surfaces accidentées.

Le seul défaut que je trouve à cette paire est au niveau du maintien sur l’avant du pied. En essayant de créer un modèle léger et très fitté la chaussure sert énormément les doigt de pieds. Ce que je ne trouve pas très agréable en course car j’aime pouvoir bouger mes orteils dans ma chaussure.

particularité

Pegasus glow nike test blog mode homme sportLa Pegasus 31 possède deux particularités : La semelle et les éléments réfléchissants.

Comme vous pouvez le voir il y a une différence de 10mm sur la semelle entre le talon et l’avant du pied. Cette différence accompagne parfaitement la foulée et la rend plus naturelle.

Le modèle réfléchissant comme Nike a de plus en plus l’habitude de développer nous permet d’être vu lors des sorties tardives.

Enfin comme le chausson est plus épais que la plupart des modèles de la marque à la virgule, on peut les utiliser pour courir quand il fait froid.

Résumé

Elles sont faites pour :  Les coureurs universels à la recherche de stabilité et d’un bon amorti en course.

Elles ne sont pas faites pour : battre un record de temps sur 10km car trop lourdes comparés à des Flyknit ou une paire d’Ultra boost.

NIKE PEGASUS 31 GLOW : 105€

NOTE : 7,5/10