Get the look – Las Vegas Parano

C’est le retour des Get the look sur le blog ! Après le look Dunkerque j’ai profité de notre passage à Las Vegas lors de notre voyage aux USA pour réaliser un look inspiré du film culte Las Vegas parano.

Pour trouver une tenue digne de Raoul Duke interprété par Johnny Depp je suis allé me balader sur Asos pour trouver la chemisette et surtout la veste à empiècement parfaite pour l’occasion !

On a profité de la tombée de la nuit et des néons d’un parking pour shooter cette nouvelle série.

Mon matériel photo

Lorsque je pars en voyage, vous êtes toujours très nombreux à me demander quel matériel j’utilise pour mes photos. Comme disent le blogueuses je vais vous faire un Haul de mon sac à dos en vous présentant mon équipement photo acquis au fur et à mesure des années.

Mon boitier photo : Sony Alpha 9

Lorsque j’ai commencé la photo il y a 3 ans je cherchais un appareil photo qui soit facile à balader avec moi toute la journée et surtout facile à transporter dans un sac. A l’époque j’avais craqué sur le Sony A7II qui est appareil photo hybride plein format. Ce qui veut vulgairement dire que c’est un boitier entièrement numérique (sans miroir à l’intérieur du boitier) sur lequel il est possible de changer les objectifs.

Après 3 ans de photos avec ce boitier j’ai décidé de me lancer avec le A9, l’appareil le plus polyvalent de la gamme Alpha qui me permet de shooter quelqu’un en portrait que de shooter une voiture passant devant moi à plus de 300km/h.

Pour accompagner le boitier j’utilise le grip supplémentaire me permettant d’avoir 2 batteries + une meilleure prise en main de l’appareil. C’est plus lourd mais je trouve qu’il est plus facile de le garder à la main comme cela.

Le grip : 335€

Aujourd’hui je ne changerais pour rien au monde de boitier car je le connais par cœur et je peux le dégainer en un clin d’œil si je vois une scène qui mérite d’être immortalisée.

Le boitier A7II : 1130€

Le boitier A9 : 4200€

——-

Mes objectifs :

> Sony 24-70mm f/2.8 :

C’est l’objectif que j’utilise le plus lorsque je suis en voyage car c’est le plus polyvalent que j’ai. Il me permet de shooter un paysage entièrement net aussi bien qu’un portrait avec un beau flou en arrière-plan. C’est selon moi l’objectif parfait lorsque l’on part à la découverte d’un endroit/d’une ville.

Je lui trouve cependant 2 défauts : son prix qui reste très élevé mais qui s’explique par sa basse ouverture constante (F/2.8) et son rapport taille/poids qui rendent l’appareil relativement lourd à porter toute la journée.

Objectif 24-70 f/2.8 Sony : 2299€

> Samyang 50mm f/1.4 :

C’est le second objectif que j’utilise le plus. Le 50mm est l’objectif parfait (avec le 35mm) pour réaliser des portraits. C’est avec lui que je réalise la plupart des looks que je shoote pour moi ou pour Margot. Du fait de sa grande ouverte (f/1.4) je l’utilise aussi pour les photos nocturnes car il me permet de garder un bon rapport vitesse/ISO pour shooter à main levée.

Comme Samyang est une marque générique le prix est largement accessible pour un objectif de ce type. Cependant on le ressent lorsque l’on prend les photos car la mise au point est loin de se faire aussi rapidement qu’avec un objectif de meilleur qualité de fabrication.

Personnellement ça ne me dérange pas plus que cela puisque les portraits que je shootes avec sont la plupart du temps posés donc j’ai tout mon temps.

Objectif 50mm f/1.4 Samyang : 485€

> Zeiss 25mm f/2.0 :

Le dernier objectif que j’ai est un 25mm de l’incontournable marque Zeiss. C’est un référent en terme de qualité pour les objectifs et l’ouverture à f/2.0 est géniale mais c’est malheureusement celui que j’utilise le moins pour mes photos. L’angle (25mm) est trop grand pour la plupart des photos que je prends et le 25mm déforme un peu lorsque l’on prend quelqu’un en photo. C’est un objectif qui est plus destiné à de la photo d’architecture et de paysages.

Objectif 25mm f/2.0 Zeiss : 1220€

——-

Mes accessoires :

> Mes rangements/housses de protection :

Lorsque je me déplace je prends toujours les housses de protection de mes objectifs photos dans mon sac. Cela m’assure de les déplacer en toute sécurité. Pour ce qui est du boitier j’utilise une housse de serviette de bain en coton épais que j’avais eu en cadeau. Le boitier est alors protégé des chocs par le tissu et reste facile à transporter. En 3 ans je n’ai jamais eu de problème avec cette technique qui fonctionne très bien !

> Mes cartes SD :

Je shootes toutes mes photos au format RAW pour avoir le plus d’informations sur mon fichier lorsque je le retouche. Cela implique donc d’avoir une carte SD qui puisse supporter de prendre des photos de 50Mo en rafale. J’utilise 2 cartes SD dont je suis très satisfait.

Sandisk 64Go 300mb/sec : 145€

J’utilise cette carte SD depuis plus d’un an et demi et je n’ai jamais eu de problème avec. La vitesse d’écriture de 300mb/sec permet de prendre plusieurs photos en une fois sans que l’appareil bug ou rame le temps de l’écriture. Cela fait gagner un temps fou !

Sony Tough 64Go 299mb/sec : 165€

J’ai acheté la nouvelle carte SD de chez Sony juste avant de partir en Chine car il me fallait une seconde carte en cas de pépin avec ma première (qui commence à se faire vieille). Celle-ci est justement renforcée car elle n’a pas de languettes en plastique au niveau de la prise (j’ai déjà eu le problème des fiches plastiques qui se cassent à l’intérieur du boitier et ce n’est pas drôle..) et elle est surtout résistante aux chocs et à l’eau. La carte SD parfaite pour quelqu’un qui voyage beaucoup.

> Mes filtres :

Les filtres pour objectifs permettent de contrer les problèmes de lumières lorsque l’on shoote beaucoup dehors.

Filtre polarisant Hoya 82 : 45€

Le filtre polarisant permet de lutter contre les flairs et éblouissement causés par le soleil qui se visse sur votre objectif. Il renforce les couleurs sur le rendu de votre photo. Je l’utilise lorsqu’il y a un grand soleil dans le ciel pour me permettre de garder un bon rapport hautes lumières/basses lumières sur mes photos.

Je l’ai acheté pour mon objectif 24-70 uniquement et j’en suis ravi.

Filtre neutre B+W 82 : 79€

J’utilise ce second filtre sur mon 24-70 également uniquement pour protéger ma lentille en cas de choc. Comme l’objectif coûte cher je préfère casser ce filtre neutre qui ne change rien au rendu de mes photos plutôt que ma lentille.

> Ma lanière : 15€

Je n’utilise pas de lanières/tour de cou pour mon appareil car il me gênait tout le temps lorsque je shootais. C’est certes plus pratique de le porter en bandoulière mais j’ai fait le choix d’avoir toujours mon appareil à la main pour pouvoir shooter le plus rapidement possible si besoin. Je me suis acheté une hanse de poing pour avoir une sécurité lorsque j’ai l’appareil en main et je trouve ça bien plus pratique.

> Mon sac à dos :

Je n’ai pas de sac à dos spécialisé pour la photo car j’aime pouvoir transporter d’autres choses et parce que l’idée de ne pas montrer à tout le monde que je transporte du matériel photo lorsque je voyage me rend plus confiant (surtout dans certaines villes que j’ai pu visiter). J’utilise donc un sac à dos Supreme que j’ai acheté au store à Paris dans lequel je mets mes objectifs avec leurs housses et je mets le boitier dans une poche en tissu épaisse pour le protéger des chocs.

Et vous quel matériel utilisez-vous pour vos photos ? Si vous avez la moindre question sur le matériel que j’utilise au quotidien n’hésitez pas à me la poser en commentaire.

Découvrir le Yunnan – Chine part 1

Après le Japon l’année dernière je continue ma découverte de l’Asie avec la Chine. Margot rêvait depuis longtemps de me faire découvrir ce pays et cette culture tellement différente de la nôtre.

Asian roads nous a invité à venir découvrir la région du Yunnan (dans le Sud du pays) en roadtrip pour 15j.

Asian roads est une agence de voyage qui propose des parcours sur mesure partout en Asie. Le voyage que nous faisons fait partie des itinéraires proposés dans leur catalogue ICI.

Avant de partir en Chine pensez à prévoir :

> Faire votre demande de VISA :

Pour rentrer dans le pays vous devez réaliser une demande de VISA touristique auprès de l’ambassade de Chine. Nous avons réalisé la nôtre en express (vous devez laisser votre passeport à l’ambassade tout le temps de la gestion du VISA) via Visa-connect. Nous avons eu à remplir une fiche de renseignement et l’agence s’est occupée de tout le reste, vraiment pratique !

> Pensez à vos adaptateurs :

Les prises de courant ne sont pas les mêmes qu’en France. Pensez à vous acheter un adaptateur universel et prenez une multiprise pour recharger vos appareils (c’est ce que je fais tout le temps)

> Téléchargez Citymaps :

Google ne passe pas en Chine donc n’hésitez pas à télécharger Citymaps qui vous permettra d’avoir une carte d’où vous êtes même hors-connexion

> Achetez une carte SIM Chinoise : 

Nous avons pris une carte SIM avec My Mobile in China qui nous permettait d’avoir accès à internet (3 Go) pendant le séjour. De quoi rester connectés pour le séjour et cela s’est avéré très pratique dans certains situations.

> Téléchargez un VPN :

Le VPN est une application qui vous permettra de faire croire que vous êtes connecté à internet depuis un pays sans restrictions d’accès. Vous pourrez vous connecter à Google, WhatsApp, Facebook, Instagram sans problème.

Pour ma part j’ai téléchargé l’application Turbo VPN qui fonctionne très bien.

> Préparez-vous à ne pas être compris :

Les Chinois parlent très peu anglais il est donc difficile de se faire comprendre et ils ne savent pas dire non. Si vous cherchez une adresse précise n’hésitez pas à demander à 2 personnes différentes pour voir si elles indiquent la même direction ! Les Chinois ne savent pas dire non et n’aiment pas l’échec, ils préfèrent donner une direction même mauvaise plutôt que de ne pas pouvoir vous répondre. Vous pouvez télécharger l’application Microsoft Trad ou Google Trad qui vous permettront de parler en français et le téléphone traduit pour vous.

Après avoir fait nos valises au dernier moment (encore une fois) nous partons avec un groupe de blogueurs de Paris avec un vol en correspondance via Shengdu pour la ville de Kunming (16h de trajet avec l’escale) avec Air China.

Je vous invite à jeter un coup d’œil à leurs blogs : Trekkin et Voyages, Mademoiselle voyage, little nympheas, graine de voyageuse et l’oiseau rose.

KUNMING :

Nous arrivons dans la matinée au boutique hôtel Moone & Chalice situé en plein centre-ville où nous passerons 1 nuit avant de reprendre la route.

Nous partons à la découverte du quartier de l’hôtel à pieds et nous tombons sur le marché animalier. On a mal au cœur à l’idée de voir tant d’animaux les uns sur les autres dans les cages mais c’est aussi ça la Chine…

Nous nous installons pour déjeuner chez Lao Fangzi un super restaurant dans une vieille maison traditionnelle.

On essaye de commander en regardant les photos du menu car ici rien n’est traduit et nous nous régalons avec les plats locaux. L’heure de l’addition pour notre table de 8 arrive et la note s’élève à 50 Yuan/personne. L’équivalent d’à peine 6,5€ !

Fatigués avec le décalage horaire et le vol on repasse à l’hôtel avec Margot pour faire une sieste de 30min qui dure finalement 3h30…

Il fait nuit lorsque l’on se réveille et on prend la direction du restaurant pour dîner. Sur la route on passe par la rue Xiang Yun Mei Sheng, la rue commerçante de la ville où tous les magasins sont ouverts (nous sommes un dimanche soir 19:30).

En passant dans cette rue j’ai presque l’impression d’être à Tokyo ! L’ambiance des rues, les enseignes avec les néons qui clignotent, les buildings. Je m’y suis vraiment cru !

On dîne tous ensemble chez Waipo Weidao dans une salle privatisée qui nous permet de faire plus ample connaissance.

Ici aussi la carte est en chinois et sans photos, pour voir à quoi ressemble les plats il faut utiliser WeChat (le réseau social chinois qui permet de tout faire) et scanner le QR code sur la table pour accéder au menu via votre téléphone et même commander directement via celui-ci.

(En Chine on fait tout avec WeChat, même payer ses achats).

On commande tous ensemble à partager et on se régale encore une fois pour à peine 5€/personne (alcool compris).

YUANYANG :

Après une bonne nuit de sommeil où l’on a réussi à se caler sur le décalage horaire nous prenons la direction de la forêt de Pierre Shillin à 1h30 de Kunming puis nous continuerons notre route jusqu’à l’hôtel Twelve Manor à Yuanyang (5h de route).

Nous passons près de 3h à nous balader dans la forêt à nous perdre dans les nombreux chemins que propose le parc et à passer sur, sous et même à l’intérieur des édifices de pierre creusés par l’érosion.

Une belle balade à faire (130 Yuan + 25 Yuan de navette).

Nous reprenons la route pour 5h30 au lieu de 3h30 à cause d’un pont fermé à la circulation. Nous arrivons à l’hôtel vers minuit.

La région de Yuanyang est classée au patrimoine Mondial de l’UNESCO et il faut payer son entrée dans la région pour aider les villages environnants (70 Yuan).

On passe à travers un minuscule village pour arriver dans un magnifique hôtel avec vue sur les rizières que nous découvrirons que le lendemain matin. 

Avec le groupe on s’est motivés pour se lever tôt afin d’aller voir le lever du soleil sur les rizières au point de vue Duoyishu.

Après environ 20min de route nous arrivons pile à temps pour voir le jour se lever. On doit s’acquitter de 70 Yuan pour accéder à l’immense terrasse/point de vue déjà occupé par des photographes. On trouve notre spot et on reste environ 45min à contempler le soleil se lever sur les rizières.

L’entrée permet d’accéder aux 2 autres points de vue de la région (dans la journée uniquement) et sert également de ticket d’entrée dans la région !

Retour à l’hôtel pour un rapide petit-déjeuner à base de nouilles (la spécialité locale) avant de repartir pour le marché de Niujiaozhai à environ 40min.

On se retrouve sous un grand hall avec plein de tables sur lesquelles les cuisiniers-ères préparent leurs plats et où les gens se retrouvent pour manger.

Nous déjeunons dans un restaurant de viande un peu plus haut dans le village qui préparait de la viande fumée dans la rue. De prime abord le restaurant ne donnait pas du tout envie mais on a très bien mangé.

On reprend le bus direction le village de Niuxin. Nous sommes là le jour où 50 familles de la communauté « Dai » se réunit pour leur fête annuelle et nous nous retrouvons donc au milieu des festivités. Un superbe moment riche en rencontres ! Étant les seuls occidentaux présents à la fête, beaucoup de chinois sont venus nous demander des photos et du coup nous faisions pareil.

Nous retournons à l’hôtel pour une randonnée à travers les rizières (1h30 de marche facile depuis l’hôtel) en direction du point de vue de Ba Da. Sur notre route nous croisons des fermiers au travail, des buffles et de superbes paysages avec des rizières à perte de vue. Nous arrivons pile à temps au point de vue pour y voir le soleil se coucher et nous rentrons en bus. Le soir nous dînons à l’hôtel et nous goûtons à la fondue chinoise. Un régal ! (88 RMB / personne)

Puis nous sympathisons avec des chinois mangeant à côté de nous et nous avons testé l’alcool de riz. A tester également !

Après une courte nuit (merci l’alcool de riz) nous partons pour un autre marché au village de Shengcun où nous déambulons au milieu des étals de fruits et légumes mais aussi de viande découpée sur des planches en bois devant nos yeux.

Le midi nous mangeons dans la maison du chef du village des YI et nous assistons à un spectacle de danse locale par les habitantes du village. L’activité est sympa mais ce n’est pas ce qui m’a le plus marqué jusqu’à présent.

Retour à l’hôtel pour 16h où nous sommes attendus pour une activité proposée par l’hôtel : la pêche dans les rizières ! (160 Yuan/personne).

Les rizières ne donnant pas de riz de Novembre à Mars, les Chinois se servent des bassins pour y élever du poisson et ainsi pouvoir les manger sans avoir à en acheter au marché en raison de son prix élevé.

Nous nous équipons de salopettes avec Marion et Sam et nous partons à l’aventure.

En descendant dans le bassin ce qui est le plus impressionnant et la profondeur à laquelle on s’enfonce dans la boue sous la surface de l’eau. Ce qui me fait me rendre compte de la difficulté de se déplacer et donc de travailler dans les rizières.

Pour pêcher nous faisons baisser le niveau de l’eau du bassin pour faire apparaître les poissons et nous devons les attraper à mains nues en les plaquants au fond de l’eau. Un vrai exercice de style car ils ne se laissent pas faire facilement. On repart de notre pêche avec 3 poissons qui se retrouveront sur notre table au dîner !

Pour notre dernier soir au 12 Manor nous avons mangé un barbecue avec tous les aliments posés à même les feuilles de palmier sur la table. On s’est régalés ! (90 Yuan / personne).

Après un dernier réveil sur les rizières nous quittons l’hôtel tôt le matin pour rejoindre la ville de Jianshui à environ 4h de route.

Je vous donne rendez-vous dans un prochain article pour la suite de notre voyage en Chine avec Asian Roads.

Un weeekend à Francfort

Avec Margot nous cherchions à nous évader le temps d’un weekend en amoureux dans une destination pas trop éloignée de Paris. TGV INOUI grâce à la coopération DB SNCF nous a proposé de partir à la découverte de Francfort en seulement 3h38 et je vous avoue que je n’y aurais jamais pensé de moi même. On s’est un peu renseigné sur la ville que les Allemands appellent « Mainhattan » et nous nous sommes dit « pourquoi pas? ». (Pourquoi Mainhattan : Pour le quartier d’affaire le long du fleuve Main qui fait penser à la skyline New-Yorkaise)

Bizarrement l’Allemagne est un pays que nous visitons assez peu alors que je sais qu’il y a plein de choses à y découvrir.

Vendredi matin nous prenons la direction de Francfort par l’un des nombreux TGV & ICE (billets dispos sur oui.sncf, en gares, boutiques et agences de voyages agréées SNCF) qui partent de la Gare de l’Est chaque jour. Les 3h38 de trajet avec le WIFI gratuit nous permettent de travailler pour avoir l’esprit libre tout le weekend. On arrive en plein centre ville vers 12h et nous allons directement poser nos valises à l’hôtel SAKS dans le quartier du WestEnd conseillé par un ami vivant sur place. L’hôtel n’est pas en plein centre ville dans un quartier on l’on a aimé se balader.

Pull Octobre Editions / Lunettes Jimmy Fairly

A peine le temps de poser nos valises et nous partons déjeuner chez Vevay, un restaurant végétarien que vous aviez recommandés à Margot. On s’est régalés avec des Kimchi bowls (35€ pour deux).

Nous profitons du déjeuner pour faire notre programme du weekend et nous décidons de tout faire à pieds puisque la ville nous le permet. Nous partons donc à la découverte de la ville à pieds depuis le restaurant.

Direction le Römerberg, la place centrale du quartier médiéval de Francfort on l’on se retrouve au milieu de bâtiments aux superbes colombages.  On continue notre balade dans le quartier de Old New Town pour arriver à l’église St-Barthélémy, la plus grande église de la ville qui offre une vue imprenable sur la ville médiévale et le quartier d’affaires depuis son clocher (coût 3€/personne). Attention l’escalier est petit et la montée est sportive !

Nous avons préféré monter ici plutôt qu’à la Main Tower ou l’attente peut-être de 45min.  Nous avons passé la fin de l’après-midi à faire du shopping au centre commercial My Zeil et sur la rue Zeil ou il y a toutes les boutiques (j’ai perdu Margot pendant 45min chez Primark donc les gars faites attention quand vous passez par là!).Après un petit passage à l’hôtel nous allons diner chez Margarete, un autre restaurant conseillé par mon ami. Le lieu est superbe et nous avons pris plusieurs petits plats pour gouter aux spécialités locales comme la Grüne Soße une sauce froide avec des oeufs à base de 7 herbes ou le Handkase Und Musik un fromage local qui se mange avec des oignons marinés. Cela n’a pas été nos plats préférés mais on se devait de tester. Nous avons pris 5 plats et 2 bières et nous en avons eu pour 40€ à deux, très raisonnable donc ! 

Le lendemain midi nous allons bruncher chez Lucille. On s’est régalés avec les pancakes, avocados toast et la limonade maison était à tomber par terre (35€ pour deux avec 2 boissons et 2 plats chacun)Direction Berger St que nous avons descendu à pieds avec un passage par la rue GabelsbergerstraBe qui est à ne pas louper car très sympa à voir ! Nous avons continué notre route à pieds jusqu’à l’ancienne prison Klapperfeld connue pour ses tags et devenue des ateliers d’artistes qu’il est possible de visiter (renseignez-vous sur les ouvertures avant de vous y rendre).  Nous décidons de passer la fin de l’après-midi au Musée Städel (16€/personne) pour voir l’exposition Vasarely (jusqu’au 13 Janvier 2019). On a été bluffé par ses nombreuses oeuvres et surtout par la technique de certains tableaux. Le musée fermant à 18h nous sortons pile à temps pour voir le soleil se coucher sur le quartier d’affaire tout en nous baladant le long du Main pour aller boire un verre au pub Naïv. Le bar propose une formule découverte de bières et nous sert 8 verres de 10cl avec 8 bières différentes. La vie ! (8,6€ la planche de 4 bières)

L’appétit ouvert par ces différentes bières nous allons manger un burger chez Jamy’s. Le restaurant emprunte le concept des Shake Shack et In & Out. J’ai pris le double cheeseburger et surtout les frites au bacon sont à ne pas louper ! (30€ pour deux)

Le dimanche arrive et nous passons la matinée à l’hôtel pour travailler un peu et pour faire du sport pour Margot. Nous avons déjeuner chez Badias Schirn (le restaurant du Musée Schirn) à deux pas du Römerberg. Je me suis régalé avec un Hamshuka (humus, yaourt, viande hachée, oeuf) et un sandwich au boeuf (60€ pour deux). Nous profitons de nos dernières heures en ville pour repasser par le Römerberg pour y faire quelques photos avant de reprendre le train. 

Manteau Zara / Jean H&M éditions / Boots Levi’s

Direction la gare centrale pour reprendre le TGV direction Paris. Merci DB SNCF en coopération avec TGV INOUI pour cette idée de weekend à Francfort, on se reverra j’en suis sur.

Roadtrip dans le Colorado

Pour suivre notre voyage avec Evasions USA depuis le début rendez-vous sur mon article roadtrip dans l’Utah.

Après quelques jours dans l’Utah nous continuons notre route vers l’Est dans le Colorado. Nous suivons le roadbook préparé par Evasions USA et notre première destination est Le parc National de Mesa Verde.

Etape 1 – Mesa Verde

Nous roulons 3h15 depuis le Sorrel river Ranch pour arriver dans le parc National de Mesa Verde. Le parc abrite d’anciennes habitations troglodytes à fleur de canyon. Le temps pluvieux ne nous permet pas de les visiter mais vous pouvez réserver votre visite en vous arrêtant au Visitor Center à l’entrée du parc (5$/personne).

On passe la nuit à l’hôtel Far View Lodge au sommet d’une montagne qui nous offre une vue sur toute la vallée. Le confort est sommaire mais largement suffisant pour une nuit.

Etape 2 – Durango

Direction la ville de Durango (1h15 de route) pour passer une journée dans le train mythique qui relie Durango à la petite ville minière de Silverton.

En arrivant à Durango on se retrouve plongés dans le passé. La ville ressemble comme deux gouttes d’eau à un décor de Disneyland.

Nous montons à bord du train de 9h pour un voyage de 4h à travers les montagnes jusqu’à Silverton. Le train est d’époque et fonctionne au charbon, il ne dépasse jamais les 35km/h sur la voie de fer sinueuse qu’il emprunte.

En arrivant à Silvertone on se retrouve un peu plus plongés dans le passé. Le train arrive en plein milieu de la ville constituée de 2 rues principales. Entre temps la neige a fait son apparition et on se balade pendant plus de 1h30 entre shopping souvenir et restaurant.

Nous devions rentrer sur Durango en bus (1h30 de trajet VS 4h en train) mais la neige nous oblige à reprendre le train car la route est inaccessible.

Il existe plusieurs classes pour prendre vos tickets de train sur le site du Durango Express. A l’aller nous avons voyagé en First Class (photo ci-dessous) avec les boissons non alcoolisées à volonté et en queue de train. Le spot idéal pour prendre des photos du train lorsqu’il roule.

Pour le retour nous étions dans le wagon de tête en classe standard. Le confort n’a pas grand-chose à envier à l’aller si ce n’est que nous n’avons pas de boisson à volonté et nous n’avons pas d’explications d’un guide sur le trajet.

Le soir nous dormons au Strater hotel à 200m de la gare. L’hôtel est d’époque et nous dinons et passons la soirée au saloon de l’hôtel à écouter un concert génial de Piano Ragtime entouré des serveuses en corsets et d’homme en tenue de cowboy.

Je me suis régalé avec les Prime ribs proposés ce jour-là à la carte.

Cette journée est l’une de mes plus belle de ce voyage, j’étais comme un enfant lors des 2 voyages en train à ne pas pouvoir tourner la tête autre part que vers les paysages magnifiques qui s’offraient à nous.

Etape 3 – Great Sand Dunes

Après un énorme petit déjeuner chez Cesar’s Restaurant à Durango nous prenons la route pour le parc National de Great Sand Dunes à plus de 3h de route.

Si vous passez au Cesar’s Restaurant ne prenez qu’un seul pancake, ils sont immenses et font la taille de l’assiette !

Sur la route pour Great Sand Dunes nous passons des paysages d’automne à la tempête de neige aux plaines arides avec les bottes de pailles qui traversent la route. Nous mangeons à Del Norte chez The Mystic Biscuit, un tout petit restaurant au bord de la route ou l’on a bien mangé au vu des restaurants ouverts dans le coin.

Nous arrivons aux dunes et nous mettons près de 1h30 à faire une boucle pour grimper au sommet de 210m. L’ascension est assez sportive mais largement faisable, pensez à prendre de l’eau pour vous hydrater en chemin.

Le soir nous dormons dans un motel à Alamosa et nous avons pris à manger au Burger King d’à côté. Nous ouvrons l’enveloppe du jour et nos 3 lecteurs découvrent notre destination et activité du lendemain : Direction Royal Gorge Bridge Park et sa tyrolienne !

Etape 4 – Royal Gorge Brigde Park 

Nous avons petit déjeuner au Motel et nous prenons la route pour 2h30 direction le Royal Gorge Bridge Park et son pont suspendu. Il s’agit du second pont le plus haut du monde avec une hauteur maximum de 291m entre la chaussée et la rivière. Il a été construit en à peine 5 mois en 1929.

Nous déjeunons sur place mais je vous conseille plutôt de vous préparer un pique-nique.Nous traversons le pont pour voir le film qui retrace toute l’histoire très intéressante du lieu et nous nous dirigeons vers la tyrolienne pour revenir du bon côté du canyon.

Il est possible de retourner du bon côté de 3 façons : repasser par le pont, par une télécabine ou bien par tyrolienne.

GoPro Hero 6 achetée sur CDiscount

Evasions USA nous avait booké un retour en tyrolienne alors malgré la peur de traverser un canyon attaché à un câble à 290m de haut, nous nous sommes lancés ! C’était une sensation incroyable !

En fin de journée nous récupérons les clés de l’unique lodge du Parc (Bighorn Mountain Top Lodge). C’est une grande maison en bois à fleur de canyon qui dispose de sa propre cuisine, d’un très grand salon et de 3 chambres. Un lieu idéal à louer entre amis !

Le coucher et lever de soleil sur le pont étaient incroyable à voir. On a aussi profité de l’endroit pour jouer un peu au football Américain avec Bastien ! 

Photo réalisée avec un DJI Mavic Air

C’est le plus bel endroit dans lequel nous avons séjourné durant notre voyage.

Etape 5 – Colorado Springs

En route pour la ville de Colorado Springs ou nous avons choisi de ne pas prendre la route la plus rapide pour passer par les villages miniers de Victor et Creeple Creek au pied de Pikes Peak (2h10 de route VS 1h30).

Une fois de plus nous sommes plongés en pleine époque de la ruée vers l’Or !

Nous nous arrêtons pour déjeuner dans un bar avec terrasse à Manitou Springs à 20min de Colorado Springs et nous nous baladons dans les grandes rues de la ville.

Faites un tour à la salle d’arcade en plein air si vous vous y arrêtez.

Avant de faire le check-in à l’hôtel The Antlers nous faisons un tour au parc Garden of gods.

Sympa à faire en voiture mais moins impressionnant que les autres parcs que nous avons fait jusque-là. Nous le visitons un samedi après-midi donc le parc est assez fréquenté ce qui me fait bizarre après autant de visites seuls.

Notre chambre au The Antlers était en angle et donnait un bel aperçu de la ville entre buildings et montagnes. A la tombée de la nuit nous avons déambulé dans le Old Colorado City (la ville historique) avant d’aller manger au restaurant Tacos & Tequila à deux pas de l’hôtel. Le lieu est sympa mais les plats proposés n’ont rien de transcendants.

Etape 6 – Denver

La ville la plus ensoleillée des USA est l’avant dernière étape de notre voyage et nous y arrivons par -5°c et de la neige après environ 1h de route.

Au vue du temps nous décidons de nous arrêter dans la ville de Golden (à 20min de Denver) pour visiter la Coors Brewery, la plus grande brasserie du monde.

La visite de l’usine est gratuite et on retrace l’histoire de la marque et on apprend comment la bière est fabriquée. On apprend notamment que c’est le fondateur de Coors qui a inventé les canettes en aluminium et qui a fait de ne pas déposer de brevet sur cette innovation pour lui permettre de se développer dans le monde entier !

A la fin de la visite chaque visiteur peut déguster 3 bières gratuitement à la brasserie de l’usine.

Après la visite nous mangeons chez True Food Kitchen dans Denver. Le restaurant bio est immense, on se régale et nous y passons un bon moment.

On check-in à l’hotel Courtyard Dowtown Denver en plein centre-ville qui sera notre hôtel pour les 2 nuits à venir. Il est idéalement placé en ville pour pouvoir tout visiter à pieds.

Pour ce premier soir nous restons au calme avec au programme un Disney pour les filles et de la NFL au bar du Rialto pour Bastien et moi.

Le lendemain la température est remontée et nous partons en voiture (20min) pour voir l’amphithéâtre mythique de Red Rock. Un amphithéâtre taillé à même la roche ou les Beatles, U2 et beaucoup d’autres artistes mondialement connus se sont produits.

Retour à l’hôtel pour poser la voiture au parking et nous partons à pieds pour explorer la ville. On commence par le quartier de Curtis Park et Five points pour arriver au Denver Central Market.

Tout le quartier est décoré de beaux graffitis d’artistes locaux et mondialement connus. On s’arrête au Denver Central Market pour déjeuner. C’est un food court dans une ancienne usine ou il suffit de choisir le stand auxquels on va s’arrêter pour commander à manger. J’ai pris un sandwich au porc et margot un bowl. On s’est tous régalés !

Après le déjeuner nous sommes repartis à la découverte de la ville.

La gare Union Square, immense lieu de vie et pas uniquement de passage ou l’on peut venir travailler, boire un verre ou jouer au jeu du palais.

Le Capitole State (nous sommes arrivés trop tard pour le visiter).

Le quartier de Capitole Hill, ses maisons victoriennes et la maison de Molly Brown, une rescapée du Titanic.

Le soir nous dinons au Ted’s Montana Grill dans la rue illuminée de Larimer Street (corner de Larimer et 15th street). Le burger y était bon mais si vous avez envie d’autre chose il y a plein d’autres restaurants dans la rue.

Dernier jour de roadtrip et avant de prendre la direction de Rocky Mountains nous visitons le Botanic Garden de Denver. Le jardin est décoré pour le Dias de los Muertos et sa serre tropicale vaut le détour.

Etape 7 – Parc National de Rocky Mountains

Le parc de Rocky Mountains se trouve à 1h20 de Denver et se traverse par la seule route de Trail Ridge Road (77km). Comme nous dormons à Estes Park le soir nous choisissons d’arriver par l’Ouest du Parc (Grand Lake) à 2h10 de route.

Si vous aimez vous faire peur, réservez une nuit dans l’hôtel hanté « Stanley hotel » à Estes Park, c’est l’hôtel qui a inspiré Stephen King pour son roman « Shining » !

En arrivant au Parc nous apprenons qu’à cause des chutes de neige de la veille la route (qui monte jusqu’à 3700m d’altitude n’est ouverte que sur 15km et qu’il nous sera impossible de rejoindre notre hôtel via le parc.

On appelle alors directement Evasions USA pour changer de plan et trouver un logement à Grand Lake. En 30min nous avions 2 propositions de lieux et nous choisissons de passer notre dernière nuit dans un AIRBNB.

Nous pique-niquons dans la partie ouverte du parc et nous montons jusqu’à ce que la route soit barrée. Nous avons passé une bonne partie de la journée dans ces quelques km de parc à marcher le long du Colorado River (oui oui cette petite rivière est bien le Colorado River). Le soir nous retournons à Grand Lake pour admirer le coucher du soleil sur le lac et nous faisons nos courses au market local pour le dernier diner de notre roadtrip.

Au programme de la soirée : Netflix et jeux de sociétés.

Notre roadtrip avec Evasions USA prends fin ici mais quelques semaines avant notre départ nous avons ajouté une dernière destination surprise aux 3 gagnants du concours !

Nous leur apprenons ce soir-là que nous partons pour 3 jours à Vegas pour faire la fête !

Je tiens à remercier Evasions USA pour le travail fabuleux qu’ils ont fait pour préparer ce voyage. Lina, Jordan, vous avez su comprendre à la perfection le roadtrip et les paysages que nous voulions découvrir aux Etats-Unis et vous l’avez organisé de la manière la plus professionnelle que je n’ai jamais vu (Pour rappel nous avions reçus un roadbook personnalisé avec toutes les adresses / Infos / to do list par ville avant notre départ).

Vous avez su trouver des lieux que nous ne connaissions pas, des activités à couper le souffle et des logements à tomber par terre. Alors encore merci à vous !