Roadtrip – Utah

Il y a environ 6 mois on a fait le pari un peu fou avec Margot d’organiser un roadtrip avec 3 d’entre vous.
Avec l’aide de l’agence de Voyage Évasions USA nous avons travaillé pendant près de 4 mois sur un itinéraire qui nous faisait rêver : l’Ouest Américain

Pour vous en dire plus sur Évasions USA : c’est une agence de voyage qui vous permet d’organiser vos vacances/roadtrip dans n’importe quel état des USA et qui se charge de trouver les logements, activités et vols dans le budget que vous voudrez. J’ai été bluffé par leur rapidité de réponse à chaque question et surtout par le roadbook personnalisé de notre voyage reçu quelques jours avant le départ qui nous sert littéralement de bible !

Nous avons organisé un jeu concours au mois d’août pour choisir les 3 personnes qui nous accompagnerons pendant ce voyage et c’est Lydie, Julie et Bastien qui se sont démarqués parmi toutes les belles candidatures que vous nous avez envoyées ! Le rdv est donc pris pour un départ début octobre en leur annonçant juste qu’ils partaient aux USA pour 15j avec nous.

Comme nos gagnants n’habitent pas à Paris nous avons choisi de dormir au Yotel Air dans le terminal de l’aéroport Charles de Gaulle la veille de notre départ et de dîner au restaurant I love Paris du chef Guy Martin. Le moment idéal pour sortir la première des 15 enveloppes à indice du voyage que les gagnants ouvriront chaque soir pour deviner la destination et les activités du lendemain !


Etape 1 – Salt Lake City
Direction Salt Lake City pour 36h comme première étape de notre voyage via un vol direct de 11h avec Delta Airlines durant lequel j’ai pu travailler grâce au WIFI disponible pendant tout le vol (gratuit pour les applications de messagerie et payant pour la navigation complète).
Après avoir loué une voiture à l’aéroport nous faisons le Check-in vers 15h30 à l’hôtel RL by Red Lion ce qui nous laisse le temps d’aller visiter Temple Square le centre historique et sacré des mormons.
Temple Square se divise en plusieurs bâtiments au cœur de la ville dont le Tabernacle où l’on peut entendre une feuille de papier se déchirer à 50m, le visitor center qui explique plus en détail à quoi servent les différents edifices. Le lieu est à visiter si vous passez en ville, la visite dure environ 30min.

La fatigue du décalage horaire se fait sentir et nous décidons de manger tôt au Zest Kitchen sur la route entre Temple Square et l’hôtel. Le restaurant est végétarien, j’ai pris le Mac’n’cheese qui était bon mais sans plus.

Pour notre second jour nous prenons la direction de Antelope Island Park à environ 1h30 de route de Salt Lake vers 9h du matin.
Nous y avons croisé des antilopes et surtout des bisons qui se baladent en liberté sur l’île.

Doudounes Jott

Photo réalisée avec le DJI Mavic Air dispo sur CDiscount

Nous avons déjeuné sur place avant de repartir voir le Capitole et faire un peu de shopping dans le centre commercial City Creek Center de Salt Lake City.

Le soir nous mangeons au Red Rock Brewing, un pub qui propose des bières locales, des plats américains classiques (onions Rings, burgers,…) et nous distribuons la seconde enveloppe à Lydie, Julie et Bastien !

Voici quelques activités que nous n’avons pas eu le temps de faire dans la ville mais que l’on nous as recommandés :
> Se rendre au Family search center, le plus grand centre de recherches généalogiques au monde
> Visiter le Natural history museum
> Se balader dans le parc de Sugar House

Étape 2 – Moab

Nous nous levons tôt pour faire les 4h de route qui nous séparent de notre seconde destination : Moab
A notre arrivée nous allons directement au Moab Adventure Center pour quelques sensations fortes en Hummer avec Chad notre pilote. Nous partons pour une balade de 2h dans les hauteurs de Moab.
Des le premier franchissement en off-road Chad passe sur un rocher ne laissant que 1 mètre de chaque côté du véhicule entre nous et le vide ! Ayez le cœur bien accroché si vous envisagez cette activité mais elle en vaut la peine.

En fin de journée nous prenons la direction du Sorrel River Ranch au bord du Colorado. Le ranch se situe à 35min de Moab. Nous mangeons au restaurant du Ranch le soir et on se régale avec les viandes proposées.

Notre programme du second jour est plus chargé avec 2 parcs au programme : Canyonlands et Arches
Nous commençons par le parc de Canyonlands sous la pluie et nous nous lançons sur le Shaffer Trail, une route off-road de 45km avec notre Suburban.
Nous avons roulé près de 3h sur les routes vertigineuses et boueuses du parcours et nous nous sommes régalés en point de vues et en passage au milieu des canyons en voiture.


NOTE :
Le Shaffer trail est accessible à tous mais vous devez être au minimum en 4×4 pour le faire car certains franchissements sont compliqués.
Par beau temps le parcours est assez facile et demande beaucoup plus d’attention s’il a plu à cause de la boue et des franchissements plus glissants.

Retour à Moab pour un déjeuner rapide au Peace Tree (salades, sandwichs, burgers) et direction le Arches National Park avec Cort notre guide de chez Moab Adventure Center.
J’ai moins aimé ce parc vs Canyonlands mais il vaut quand même le détour pour ces Arches en pierre qui sont impressionnantes à voir.

Le soir nous dinons au Cowboy Grill qui est dans notre liste de restaurants proposés par Evasions USA, réputé pour sa viande. Je me suis régalé avec un T-Bone !


Pour notre dernier jour à Moab nous nous sommes levés aux aurores pour admirer le paysage désertique en Montgolfière !
Le rdv est donné à 7h du matin en plein désert une fois de plus avec Moab Adventure Center.

Après 20 minutes de préparation du ballon nous décollons et malgré les quelques peurs de chacun nos regards sont tous émerveillés par ce que nous voyons.
Nous assistons au levé du soleil sur les canyons dans le plus pur des silences que le ciel peut nous offrir.

Photo prise avec une GoPro Hero 6 achetée sur Cdiscount

Nous retournons à l’hôtel boucler nos valises et nous profitons du temps qu’il nous reste pour partir en balade à cheval pour une boucle de 1h30.
Nous nous sommes baladés dans les canyons boueux, on s’est pris pour de vrais cow-boys.

Fin de la balade et il est temps de reprendre la voiture direction le Colorado et le parc de Mesa Verde que je vous ferais découvrir dans un prochain article 😉

Découvrir les îles Grecques

Fin Mai nous avons été invités par Discover Greece à découvrir les îles Grecques avec Margot et Pauline. Première fois pour toute l’équipe dans cette région qui fait tant rêver et première croisière pour Margot.

Nous sommes arrivés à Athènes en avion via la compagnie Aegan, direction le Port du Pirée pour embarquer à bord du Celestyal Crystal pour un voyage de 6 jours dans les îles de Mykonos, Mylos, Santorin et Héraklion.

Au cours de la semaine nous avions prévu des excursions privées et en groupe selon les endroits que nous visitions.

— MYKONOS —

Nous avons commencé notre voyage par une matinée à Delos Island, l’île sacrée oú est né Apollon. Nous nous sommes baladés avec notre guide et un groupe d’une trentaine de personnes au sein des ruines de l’île qui laissent imaginer la grandeur d’autrefois. L’endroit est beau mais j’ai vite préféré m’éloigner du groupe pour me perdre dans les vestiges seuls à mon rythme.

Nous avons déjeuné sur le bateau pour plus de simplicité avant de partir pour l’après-midi à la découverte de Mykonos. Une fois dans la ville il suffit de se balader et de se perdre dans les ruelles pour en prendre plein les yeux. Fun fact de la ville, toutes les enseignes internationales présentes (Chanel, Sephora,etc…) doivent respecter le code couleur de l’île et ne peuvent pas mettre de grands panneaux sur la devanture de leurs magasins.

En fin de journée nous sommes allés boire un verre au Rooftop 180° sur les conseils d’une lectrice de Margot. Le bar en terrasse surplombe la baie de Mykonos et offre un panorama parfait pour le couché du soleil avec un cocktail !

Le soir nous avons diné chez Roca un petit restaurant au bord de l’eau qui nous offrait un autre beau point de vue sur la ville. Au menu; poisson, salade grecque, fava et un verre de Raki (l’alcool local qui ressemble au Pastis).

— MYLOS —

Après une nuit à Mykonos pour les plus fêtards nous reprenons la route au matin pour l’île de Mylos et nous avons le droit à une visite (possible de la réserver au desk du bateau) de la cabine du commandant.

Nous sommes arrivés au port de Mylos juste après le déjeuner et nous sommes partis visiter l’île en minibus avec une dizaine de personnes et un guide. Très pratique pour découvrir plusieurs endroits en peu de temps mais on aurait aimé être un peu plus libre pour plus de temps dans certains endroits.

Nous avons visité :

Papafranga, une plage coincée entre 2 falaises.

La plage de Sarakiniko (On se croirait sur la lune)
L’endroit est magnifique et vaut la peine de s’y attarder. En discutant avec notre guide j’apprends qu’il y a plus de 60 lieux à voir sur l’île, majoritairement accessibles en bateau et donc à garder en tête pour une prochaine visite.

Nous avons pris la direction du petit village de Plaka qui ressemble beaucoup à Mykonos mais en beaucoup plus calme et moins bondé. On s’est à nouveau perdus dans les rues avec Margot puis nous avons fait un stop pour un smoothie/milkshake au yaourt Grec à tomber par terre. Si vous passez par Mylos, Plaka est un incontournable.

Une guide privée nous a retrouvé à Plaka pour nous emmener dans les endroits qu’elle apprécie le plus sur l’île et nous a conduit jusqu’à l’incroyable petit port de pêche de Mandrakia.

L’heure de l’apéritif arrivant nous avons fait un stop sur la route du retour au restaurant Kivotos, nous avons goûté à des plats locaux et notamment au Koufeto un dessert à base de fromage blanc, amandes, cornichons blancs et miel. Faites-y un stop si l’occasion se présente car le lieu vaut le détour.

Nous avons diné au port de Mylos dans un restaurant choisi au hasard et qui n’avait rien d’extraordinaire.

— SANTORIN —

Nouvelle journée et nouvelle destination puisque nous sommes arrivés à Santorin en début de matinée. En montant sur le pont nous découvrons avec Margot que l’île est assez particulière car les villages se trouvent sur le flanc de falaises abruptes. Pour y accéder nous devons prendre un téléphérique.

Direction Oia (dire Ia) le village le plus connu de l’île pour se balader au milieu de la foule encore limitée puisque nous y étions mi-mai. Nous avons du batailler un peu pour trouver un spot pour y admirer le magnifique couché de soleil et nous sommes revenus le lendemain midi pour se balader plus au calme mais tout de même au milieu de couple de Chinois faisant la queue pour accéder aux même toits avec leurs équipes de photographes pour y faire leurs photos de mariage sous 30°.

Le village est vraiment magnifique mais je n’ose pas imaginer ce que cela donne en plein été.

Nous avons diné au Red Bicycle dans le centre du village et nous nous sommes régalés ! 

Nous avons poursuivi la visite de l’île en allant sur la plage de sable noir de Kamari avant de finir la visite de l’île par le village de Fira ou nous avons bu un verre en terrasse avant de reprendre le téléphérique pour rejoindre la navette nous menant au bateau.

— HERAKLION —

Nous avons visité le site du Palais de Knossos occupé depuis 7000 avant JC et découvert en 1878 avec tout un groupe de personnes du bateau. Pour moi ce n’est pas un incontournable si cette période ne vous intéresse pas car le palais est bien entendu majoritairement en ruine. Nous avons ensuite passé l’après-midi dans le centre ville ou nous avons retrouvé les grandes enseignes.

Héraklion n’est pas la ville la plus intéressante à voir selon moi.

— SAMOS —

Samos dernière île de notre liste et l’une de mes préférée avec Mylos. La ville est beaucoup plus calme et moins touristique que Mykonos ou Santorin (qui reste des incontournables à faire). Le village de Kokkari est tout simplement bluffant avec tous ces bars et restaurant en front de mer. Nous avons continué de marcher jusqu’au bar/plage Basilico qui offre une très belle vue sur la mer et des transats en bord de mer parfaits pour se reposer et bronzer un peu.

Direction le musée du vin de Samos ou nous avons dégusté et acheté une bouteille de Muscat local avant d’aller déjeuner dans le village de Pythagorio. Nous nous sommes régalés au restaurant Elia avec une bonne quantité de nourriture : Salades Grecques, fromages panés, tzatziki et surtout des viandes cuites au barbecue à tomber par terre.

Nous avons passé le reste de l’après-midi à profiter de la plage de Pythagorio pour bronzer et faire une bonne sieste avant de retourner sur le bateau pour notre dernière nuit à bord.

— LA CROISIERE —

C’était la première croisière pour Margot et la seconde pour moi. Je savais donc qu’elle était l’ambiance sur le bateau et Margot avait quelques à priori qui se sont vites dissipés pendant la semaine. Outre le fait que la clientèle est majoritairement sénior à bord, on retrouve tout le confort nécéssaire à un voyage comme celui-ci avec le côté pratique du transport d’île en île chaque jour.

Nous avions accès à plusieurs restaurants et buffets au choix ainsi qu’aux boissons à volonté à bord. Nous avons bien mangé tout au long de la semaine et le buffet était vraiment pratique lorsque nous ne voulions pas manger au restaurant à terre.

— EN RESUME —

Par ordre de préférence je vous conseille de visiter les îles de : Mylos, Samos, Mykonos, Santorin puis Héraklion.

Mylos et Samos sont encore calmes et moins fréquentées que Mykonos et Santorin.

Le bateau est une super option pour se déplacer rapidement et à moindre coût entre toutes les îles, vous pourrez retrouver toutes les infos sur notre croisière ICI.

Si vous prévoyez votre voyage essayez de viser en dehors des zones de grandes vacances pour ne pas être submergés de monde. Nous avons fait notre croisière fin mai et nous avons eu du soleil et 30° toute la semaine.

Si vous avez d’autres questions sur ce voyage n’hésitez pas à me les laisser en commentaire.

Toutes les photos de ce voyage ont été prises avec un Sony A9 et un drône DJI Mavic Air.

City guide – préparer son voyage au Japon

En Mai dernier nous partions à la découverte du Japon avec Margot.

Durant les 10 jours de notre voyage nous sommes tombés amoureux du pays, de la culture, de la cuisine locale et des Japonais.

Depuis Mai ce pays nous est resté en tête comme une ex que l’on arrive pas à oublier. Alors on a craqué et on a repris des billets pour Tokyo début septembre. Cette fois pour un voyage de 8 jours.

Ce sera donc une deuxième fois pour nous et contrairement au mois de mai, nous n’avons volontairement (ou presque) rien préparé.

Cependant partir au Japon pour la première fois nécessite de la préparation car il y a beaucoup de choses à savoir.

1 / booker ses billets : 

En vous y prenant à l’avance (environ 2/3 mois avant) vous trouverez des billets A/R aux environs de 600€ en vol direct chez Air France ou Japan Airlines.

Nous avons fait le choix de Japan Airlines pour notre part lors du premier vol et de Air France pour ce second voyage.

A comparer je vous conseille de prendre Japan Airlines pour votre vol. Il y a plus d’espace pour vos jambes en éco, ce qui est toujours un plus sur un vol de pratiquement 12h.

 

2 / préparer son voyage :  

Tokyo et Kyoto sont de grandes villes et aurez à souvent vous déplacer en transports en commun, en train ou en taxi.

Avant de partir, il y a quelques essentiels à préparer pour vous déplacer le plus facilement possible :

 

> Acheter un JR pass :

Le JR est un pass destiné aux étrangers venant visiter le Japon qui nous permet de nous déplacer librement en train dans le pays.

Il coûte environ 220€/personne pour 1 semaine mais il sera rentabilisé en 1 voyage si vous prévoyez d’aller à Kyoto en shinkansen.

 

Attention il faut prévoir de l’acheter au moins 2 semaines avant de partir. Vous recevrez une lettre chez vous en France avec les bons pour retirer vos pass directement à l’aéroport à Tokyo.

Vous pouvez acheter le pass sur : vivre le Japon

Une fois à l’aéroport à Tokyo, rendez-vous dans un bureau Japan Rail Pass pour le retirer et profitez-en pour acheter une SUICA card en même temps (ci-dessous).

Profitez en également pour prendre votre billet Aéroport – tokyo Station via JR.

 

 

> Acheter une carte de Tokyo & Kyoto :

C’est un truc que mon père m’a appris, je me déplace toujours avec une carte annotée des endroits que nous voulons visiter.

C’est tres pratique en cas de panne de Wifi ou de batterie de téléphone.

Vous pouvez vous procurer une bonne carte de Tokyo/Kyoto au moment où vous commandez votre JR pass sur Vivre au Japon.

 

3 / Une fois à l’aéroport de Tokyo (Narita ou Haneda) :

> Acheter une SUICA CARD :

À Tokyo et à Kyoto, les trains et métros sont gérés par plusieurs entreprises. En achetant une SUICA card (une sorte de pass navigo) vous pourrez vous déplacer très facilement.

L’achat du pass coûte 500¥ qu’il faudra ensuite charger. Avec Margot nous avons mis 4000¥ (environ 35€) et nous avons pu nous nous déplacer pendant 5/6 jours avant de le recharger.

 

> Louer une box WIFI :

C’est l’accessoire quasi indispensable de votre voyage. Des votre arrivée à l’aéroport vous trouverez des magasins qui louent à la semaine des boîtiers 4G illimités pour environ 40/50€.

Cela vous permettra d’avoir accès à internet depuis vos téléphones de n’importe où. Avec Margot il nous a sauvé la vie plus d’une fois lorsque l’on se perdait.

 

4 / Style de vie et habitudes des Japonais : 

> Les bars :

Les japonais ne consomment pas du tout de la même façon que les européens. Vous ne trouverez pas ou très peu de bars avec des terrasses où vous asseoir pour siroter un verre à Tokyo. Tout se passe dans les immeubles où les bars sont généralement assez petit. Il existe même une rue à Tokyo où les bars ne peuvent contenir que 5 personnes max !

 

> Les restaurants :

Si comme Margot et moi vous avez l’habitude de manger tard le soir (vers 21:00), préparez-vous a avoir quelques déconvenues avant de trouver un restaurant qui vous servira. Les Japonais mangent très tôt et les restaurants (hors chaînes) terminent leur dernier service vers 22:00 max.

Lors de notre premier voyage nous nous sommes fait souvent fait avoir. Préparez le coup et prévoyez de manger vers 19:00/19:30 pour être tranquille.

 

> Les Japonais :

Des que nous avons eu un problème d’orientation nous n’avons eu aucun mal à demander notre chemin à un Japonais. N’ayez donc pas peur de les interpeler en cas de besoin.

Je remercie d’ailleurs cette japonaise qui a fait un détour de 20min pour nous ramener à notre Airbnb à Kyoto alors que nous étions perdus !

 

Si vous êtes en train de prévoir votre voyage au Japon ou que vous voyez des informations à rajouter, n’hésitez pas à m’en faire part en commentaires et je les rajouterais. Et si vous êtes en train de prévoir votre voyage et qu’il vous reste des questions, n’hésitez surtout pas !

A la découverte de Pélion

Quand on veut voyager en Grèce on pense toujours à Athènes ou aux îles Grecques comme premières destinations.

Ces 2 destinations bien que magnifiques sont en général bondés de touristes et pas aussi calme ce que l’on pourrait espérer.

Le pays est immense et regorge de paysages magnifiques. En 4 heures de voiture au nord d’Athènes se trouve la région de Pélion qui borde la mer Egée d’un côté et les montagnes de l’autre.

Avec les ringards, Nico et Raph nous sommes partis à la découverte de cette région encore assez méconnue en France mais terriblement belle.

Voici un aperçu de notre weekend et de ce que nous avons pu découvrir sur place.

Jour 1 et 2 : L’arrivée à Portaria

Après un long voyage depuis Paris, nous sommes arrivés à l’hôtel Portaria ou nous avons passé 2 nuits.

Après une bonne nuit de sommeil, nous avons pris la route pour le voyage de Portaria à moins de 15min de voiture. Portaria est un petit village entièrement piéton niché sur le flan des montagnes du Pélion. On se retrouve avec les gars dans un petit village resté coincé dans le temps, avec une petit chapelle tout en pierre en plein milieu de la place du village et une superbe vue sur la ville côtière de Volos et sur le golfe de Pagasitikos.

Sur la route pour redescendre du village nous nous sommes arrêtés prendre un café et goûter à quelques plats locaux. Puis nous sommes partis au Xenia Palace pour un déjeuner tardif avant de nous balader autour de l’hôtel pour prendre des photos.

Nous avions décidés avec Raph et Nico que nous rentrerions tôt à l’hôtel pour admirer le couché de soleil en travaillant sur la terrasse et nous n’avons pas été déçu.

Au delà du fait que l’hôtel soit assez sommaire, la vue qu’il offre sur la baie et ses couchés de soleil sont vraiment un plus !

Après la nuit tombée nous sommes allé manger au « To Lepi » à Volos, célèbre pour son Tsipouro et ses mézés que je vous recommande !

Jour 3 : Balade à cheval et transfert au 12 months Resort

Après avoir découvert les auteurs de la région nous sommes redescendus au bord de la mer pour une balade à cheval de 2h dans la forêt Grecque. Une balade un peu longue mais qui nous a permis de découvrir de très beaux paysages mais surtout de tomber amoureux de tous les chatons et chiots du centre.

Nous avons repris la route pour s’arrêter déjeuner en terrasse dans le village d’Agios Georgios. Le beau temps, la vue et les plats. Tout était au rdv pour un déjeuner réussi.

Nous arrivons vers 17h dans notre nouvel hôtel, le 12 Months Luxury Resort. Changement d’ambiance par rapport à notre hôtel d’arrivée : Chambre luxueuses, chauffage au sol et cheminée fonctionnelle pour se réchauffer lors des soirées encore fraîches. Nous avons profité de la salle de sport et du spa avant de diner au restaurant de l’hôtel que je vous recommande.

Jour 4 : La randonnée

Nous avions prévu de partir pour une randonnée d’environ 2 heures pour découvrir les villages de Kala Nera, Pinakates, Vizitsa et Milies en passant par les chemins de montagne au milieu des oliviers et de du maquis grecque. Nous avons pu prendre de la hauteur sur la baie et découvrir une fois de plus des paysages incroyables.

Nous avons pris notre temps pour déjeuner tardivement dans un restaurant de Tsagarada dont je ne me souviens malheureusement plus le nom à 5 minutes de l’hôtel avant de profiter du couché du soleil pour faire quelques dernières photos.

Je n’avais jamais entendu parler de la région de Pélion et je repars avec de très beaux souvenirs en tête : Des paysages magnifiques, des couchés de soleil à couper le souffle, un mélange de mer/montagne comme nous avons rarement l’occasion de voir, des gens adorables (encore merci à notre guide pour sa gentillesse malgré la barrière de la langue) et surtout une belle bande de potes avec qui on ne s’ennuie jamais !

Merci à Discover Greece de nous avoir permis de découvrir cette belle région, merci au Portaria hotel et au 12 Months Luxury Hotel pour leur accueil et à Aegean pour avoir accepter de faire voyager 3 ringards dans leurs avions.

Si vous avez d’autres questions sur la région ou sur les lieux que nous avons pu tester, n’hésitez pas à me le demander en commentaires.

Un weekend à Madère

Ce weekend je suis parti à la découverte de Madère avec Nico Simoes et Audi pour tester la nouvelle A3 sur les routes montagneuses de l’île.

madere-city-guide_27

Vendredi midi, direction Paris Orly pour prendre notre vol pour Funchal avec Transavia. Nous arrivons après 5h de voyage et une escale à Porto dans l’un des 10 aéroports les plus dangereux du monde. Continuer la lecture