A la découverte de Pélion

Quand on veut voyager en Grèce on pense toujours à Athènes ou aux îles Grecques comme premières destinations.

Ces 2 destinations bien que magnifiques sont en général bondés de touristes et pas aussi calme ce que l’on pourrait espérer.

Le pays est immense et regorge de paysages magnifiques. En 4 heures de voiture au nord d’Athènes se trouve la région de Pélion qui borde la mer Egée d’un côté et les montagnes de l’autre.

Avec les ringards, Nico et Raph nous sommes partis à la découverte de cette région encore assez méconnue en France mais terriblement belle.

Voici un aperçu de notre weekend et de ce que nous avons pu découvrir sur place.

Jour 1 et 2 : L’arrivée à Portaria

Après un long voyage depuis Paris, nous sommes arrivés à l’hôtel Portaria ou nous avons passé 2 nuits.

Après une bonne nuit de sommeil, nous avons pris la route pour le voyage de Portaria à moins de 15min de voiture. Portaria est un petit village entièrement piéton niché sur le flan des montagnes du Pélion. On se retrouve avec les gars dans un petit village resté coincé dans le temps, avec une petit chapelle tout en pierre en plein milieu de la place du village et une superbe vue sur la ville côtière de Volos et sur le golfe de Pagasitikos.

Sur la route pour redescendre du village nous nous sommes arrêtés prendre un café et goûter à quelques plats locaux. Puis nous sommes partis au Xenia Palace pour un déjeuner tardif avant de nous balader autour de l’hôtel pour prendre des photos.

Nous avions décidés avec Raph et Nico que nous rentrerions tôt à l’hôtel pour admirer le couché de soleil en travaillant sur la terrasse et nous n’avons pas été déçu.

Au delà du fait que l’hôtel soit assez sommaire, la vue qu’il offre sur la baie et ses couchés de soleil sont vraiment un plus !

Après la nuit tombée nous sommes allé manger au « To Lepi » à Volos, célèbre pour son Tsipouro et ses mézés que je vous recommande !

Jour 3 : Balade à cheval et transfert au 12 months Resort

Après avoir découvert les auteurs de la région nous sommes redescendus au bord de la mer pour une balade à cheval de 2h dans la forêt Grecque. Une balade un peu longue mais qui nous a permis de découvrir de très beaux paysages mais surtout de tomber amoureux de tous les chatons et chiots du centre.

Nous avons repris la route pour s’arrêter déjeuner en terrasse dans le village d’Agios Georgios. Le beau temps, la vue et les plats. Tout était au rdv pour un déjeuner réussi.

Nous arrivons vers 17h dans notre nouvel hôtel, le 12 Months Luxury Resort. Changement d’ambiance par rapport à notre hôtel d’arrivée : Chambre luxueuses, chauffage au sol et cheminée fonctionnelle pour se réchauffer lors des soirées encore fraîches. Nous avons profité de la salle de sport et du spa avant de diner au restaurant de l’hôtel que je vous recommande.

Jour 4 : La randonnée

Nous avions prévu de partir pour une randonnée d’environ 2 heures pour découvrir les villages de Kala Nera, Pinakates, Vizitsa et Milies en passant par les chemins de montagne au milieu des oliviers et de du maquis grecque. Nous avons pu prendre de la hauteur sur la baie et découvrir une fois de plus des paysages incroyables.

Nous avons pris notre temps pour déjeuner tardivement dans un restaurant de Tsagarada dont je ne me souviens malheureusement plus le nom à 5 minutes de l’hôtel avant de profiter du couché du soleil pour faire quelques dernières photos.

Je n’avais jamais entendu parler de la région de Pélion et je repars avec de très beaux souvenirs en tête : Des paysages magnifiques, des couchés de soleil à couper le souffle, un mélange de mer/montagne comme nous avons rarement l’occasion de voir, des gens adorables (encore merci à notre guide pour sa gentillesse malgré la barrière de la langue) et surtout une belle bande de potes avec qui on ne s’ennuie jamais !

Merci à Discover Greece de nous avoir permis de découvrir cette belle région, merci au Portaria hotel et au 12 Months Luxury Hotel pour leur accueil et à Aegean pour avoir accepter de faire voyager 3 ringards dans leurs avions.

Si vous avez d’autres questions sur la région ou sur les lieux que nous avons pu tester, n’hésitez pas à me le demander en commentaires.

How to : Prendre soin de sa barbe – Part 2

Il y a maintenant presque 2 ans je vous avais rédigé un premier article sur comment prendre soin de sa barbe.

En 2 ans j’ai appris pas mal de choses sur le sujet grâce à différents passages chez les barbiers et en discutant avec d’autres confrères barbus.

Aujourd’hui je prends soin de ma barbe tout seul et je ne passe que 1 à 2 fois par an maximum chez un barbier.

Voici quelques astuces pour l’entretenir au quotidien et pour garder une belle coupe.

1 / Penser à nettoyer régulièrement votre barbe :

On n’y pense pas forcément assez mais c’est important d’hydrater sa barbe au moins tous les 2 jours au moment de la douche.

Pour cela j’utilise un soin hydratant de chez Clinique qui fonctionne très bien, notamment sur peau sèche.

2 / Avoir le réflexe de brosser sa barbe :

Cette partie concerne notamment les barbus avec une barbe de plus de 3 jours.

Comme notre peau sous la barbe n’est pas à « l’air libre », les squames (petites peaux mortes) peuvent rester coincés dans votre barbe. Pour éviter d’avoir des pellicules dans votre barbe, je vous conseille de brosser votre barbe chaque matin en sortant de votre douche.

Cela vous permettra d’extraire les éventuelles peaux mortes coincées dedans mais aussi de discipliner votre poil qui se mettra plus facilement en place.

Pour cela, j’utilise une simple brosse à barbe trouvée sur internet.

3 / Entretenir la coupe de sa barbe :

La on rentre dans la partie la plus compliquée. Réussir à garder une coupe de barbe homogène.

Si votre barbe commence à partir dans tous les sens ou bien si vous souhaitez vous raser à blanc cette partie vous concerne, sinon, passez directement au point 4.

J’utilise 2 méthodes pour entretenir la coupe :

Je coupe avec un petit ciseau ou un rasoir électrique les poils qui poussent plus vite que d’autres ou bien qui rebiquent pour entretenir la coupe globale.

Puis j’utilise un rasoir comme le nouveau rasoir BIC (cf photo) pour raser tous les poils au niveau des pommettes et du cou.

J’applique une crème de rasage qui ne mousse pas (la Bleu de Chanel) pour voir ce que je fais et je définis les zones à raser : les 2 pommettes et l’espace d’un doigt entre ma pomme d’adam et ma barbe.

Pourquoi rasoir plutôt que la tondeuse pour ces zones ? Car cela me permet de raser à blanc et de pouvoir bien dessiner ma barbe.

Je vous conseille d’ailleurs de jeter un œil sur le nouveau service de BIC qui vient de lancer le Bic Shave Club. Un service de livraison à domicile de lames de rasoirs dont vous définissez vous même la fréquence d’envois. Je n’ai même plus besoin de me soucier d’acheter des lames quand je vais faire les courses car je sais qu’elles seront dans ma boite au lettre !

Le concept est très cool et le rasoir fourni avec le premier envoi est très quali, il tient très bien en main et n’est pas un simple rasoir en plastique comme on peut en voir souvent.

Pour en savoir plus sur le service je vous invite à vous rendre sur bicshaveclub.com

4 / Garder sa peau hydratée après un rasage :

Encore une fois et comme vous le savez le rasage abime la peau. Après avoir rasé à blanc avec un rasoir ou bien même après avoir rasé avec un rasoir électrique au sabot le plus court, pensez bien à appliquer un gel d’après-rasage pour permettre à votre peau de rester hydratée.

Pour cela j’utilise un baume après-rasage Bleu de Chanel qui est très frais et qui a eu la bonne idée de ne pas coller contrairement à d’autres gels après rasage qui peuvent créer des pellicules sur la barbe au séchage.

5 / Pour terminer mettre un peu d’huile à barbe :

Pour terminer l’entretien régulier de votre barbe, utilisez une huile à barbe qui vous permettra de garder un poil doux (pour mesdames / Ou pour messieurs) et surtout d’éviter d’avoir une barbe sèche qui aura tendance à sécréter des pellicules.

Pour cela j’utilise la beard Oil de chez Johnny’s qui se trouve chez Monoprix.

HOW TO : Ecrire une carte pour la Saint-Valentin

Photo Waterman DEFLa Saint-Valentin approche à grand pas et comme chaque année la même question revient : Qu’est-ce que je vais lui offrir ?

Souvent notre premier réflexe est de penser à lui acheter quelque chose de matériel : Un bijou, un sac à main, une paire de chaussures, un restaurant, etc…. Mais il existe bien d’autres façons de (re)-déclarer son amour à la personne chère à son cœur.

L’un d’entre-elle est de réussir à coucher sur le papier ce que l’on ressent pour elle/lui en lui écrivant une carte.

Je trouve personnellement qu’il n’y a rien de plus classe qu’une personne qui arrive à exprimer à l’écrit ce qu’elle ressent pour quelqu’un d’autre.
Personnellement je ne suis pas très doué à cet exercice, mais j’aime le faire à certaines occasions comme ici, à la Saint-Valentin ou bien pour un anniversaire.

Le fait de prendre le temps de mettre à plat ses émotions, ses anecdotes, ce qu’elle/il nous apporte au quotidien a une signification très forte car elle nous permet de montrer à quel point la personne est importante à vos yeux.

Essayez de vous rappeler ce que vous avez ressenti lorsque vous avez reçu votre dernière carte ?
La dernière carte que j’ai reçue était pour la St-Valentin, Margot avait réussi à mettre à plat notre histoire et cela m’avait énormément touché.

Si comme moi vous n’êtes pas très à l’aise pour cet exercice, je vous donne 5 tips pour rédiger votre carte. Ces conseils reposent bien sur uniquement sur la forme que vous pouvez lui donner. Le fond de ce que vous raconterez n’appartient qu’à vous et à votre histoire d’amour.

Sortez une feuille, votre plus belle écriture et votre plus beau stylo pour écrire. S’il vous plait ne prenez pas un simple BIC ou bien un stylo feutre. Comme moi prenez un plume, un roller ou bien un beau stylo bille comme ce stylo Hémisphère de la Collection Privée de Waterman que j’utilise ci-dessus.

1 / Remémorez-vous le jour de votre rencontre :

C’est bête à dire mais c’est quand même le jour où tout a changé pour vous. Racontez-lui à nouveau comment vous avez vécu votre rencontre, ce que vous avez ressenti ce jour-là, ce que vous vous êtes dit au moment où vous êtes rentrés chez vous et lors de votre premier RDV.
Tout le monde a une histoire différente sur leur première rencontre, et c’est ça qui est beau.

2 / Redites-lui ce qui vous a plu chez elle/lui quand vous avez fait connaissance :

Rappelez-lui aussi ce qui vous a plu lorsque vous avez fait connaissance. Le premier truc qui vous a frappé : un trait de caractère, un trait physique, une réflexion, etc…
Par exemple, ce qui m’a frappé quand j’ai rencontré Margot c’est sa répartie. Elle est très forte à ce jeu et quand on a fait connaissance on a beaucoup joué avec ça.

3 / Dites-lui ce que vous vous êtes dit après votre premier rendez-vous :

Le premier rendez-vous est un vrai test pour un couple en devenir. C’est le moment où l’on sait que la personne en face de nous sera la bonne ou non. Alors rappelez-lui ce que vous vous êtes dit à l’issu de ce premier rendez-vous. Les préjugés que vous pouviez avoir sur elle/lui, ce que vous en aviez pensé.

4 / Ressortez quelques anecdotes :

On passe à la partie qui devrait la/le faire sourire. Ressortez une anecdote sur votre couple, le plus sympa étant de ressortir une histoire qui vous a valu une dispute mais sur laquelle vous rigolez aujourd’hui tellement c’est anecdotique.

5 / Rappelez-lui pourquoi vous l’aimez et projetez-vous :

Pour terminer votre carte, rappelez-lui que pour toutes les raisons que vous lui avez déjà donné dans votre lettre, vous l’aimez.
Dites-le lui avec vos mots, avec ce qui vous passe par la tête au moment de la rédaction.
Enfin, projetez-vous dans le futur (proche ou non) avec elle/lui et dites-lui ou vous vous voyez aller ensemble dans les mois, années à venir.

Article rédigé en partenariat avec Waterman « La Collection Privée ».

TEST – NEW BALANCE MiUKOne

Au mois de décembre New Balance sortait en édition limitée la MiUKOne. La chaussure de foot inspirée des chaussures réalisées par la marque pour Bryan Robson en 1984. Après avoir signé son retour dans le monde du football l’année dernière New Balance se lance elle aussi dans le marché des modèles limitée en sortant ce modèle à 2000 exemplaires.

La chaussure est conçue dans le mythique atelier de la marque à Cumbria en Angleterre, elle est dotée d’une tige en cuir de kangourou noire pour le côté traditionnel et d’une semelle empruntée à la Visaro Pro pour le côté technique.

New Balance MiUKOne_limited edition

Après 1 mois d’utilisation voici mes impressions.

Comfort :  Continuer la lecture

Sweat Santa

Ah le mois de Décembre ! Les fêtes, le froid, le rush des cadeaux de dernière minute, les soirées pulls de Noël et les tant attendus diners en famille. 

Ceux ou l’on retrouve toute la famille dans une ambiance chaleureuse et où l’on peut se permettre de sortir son plus beau pull de Noël. 

Cette année j’ai décidé de faire sobre pour cette soirée en optant pour un look trouvé chez Devred 1902

Je vous laisse découvrir ce look de Noël shooté par @Ahtlaqdmm ci-dessous. 

Et je vous donne rendez-vous sur mon Instagram pour vous faire gagner une carte cadeau de 50€ pour Noël . 

Manteau, Pull et Jean Devred 1902 / Chaussures Reebok Club C85 / Montre connectée Emporio Armani / Lunettes Persol Calligrapher

devred-1902_look-noel_02 devred-1902_look-noel_04 devred-1902_look-noel_05 devred-1902_look-noel_06 devred-1902_look-noel_07 devred-1902_look-noel_09

Article réalisé en partenariat avec Devred 1902