Les planches de Deauville

Début Septembre j’étais au Festival international du film Américain de Deauville pour y tourner des chroniques sur le cinéma avec l’agence de pub dans laquelle je travaillais. 7 jours sur place durant lesquels se mêle le gratin du cinéma Français et Américain dans une atmosphère détendue et familiale.

J’ai pu y croiser l’acteur Jeff Goldblum en train de faire un boeuf au piano dans le lobby de l’hôtel en tenue casual, pour le retrouver quelques heures plus tard sur son 31 sous le feu des flashs du tapis rouge ou bien encore toute la clique de la jeune garde du cinéma Français.

C’est à cette occasion que la marque Strellson m’a proposé un shooting sur les planches avec ma comparse Bordelaise Alix de Beer. Nous avons donc choisi de réaliser 2 looks pour coller à l’ambiance du Festival : Casual de jour, chic le soir.

Costume Palc Rames bleu, chemise Sereno, Cravate, pochette, mocassins Weston

Montre Portuguese IWC, lunettes Montblanc

Manteau Daim, chemise, Jean, Montre Bell&Ross BR126, Chaussures Adidas Ultraboost, Appareil photo Olympus Pen-F

Article réalisé en partenariat avec Strellson

City guide – préparer son voyage au Japon

En Mai dernier nous partions à la découverte du Japon avec Margot.

Durant les 10 jours de notre voyage nous sommes tombés amoureux du pays, de la culture, de la cuisine locale et des Japonais.

Depuis Mai ce pays nous est resté en tête comme une ex que l’on arrive pas à oublier. Alors on a craqué et on a repris des billets pour Tokyo début septembre. Cette fois pour un voyage de 8 jours.

Ce sera donc une deuxième fois pour nous et contrairement au mois de mai, nous n’avons volontairement (ou presque) rien préparé.

Cependant partir au Japon pour la première fois nécessite de la préparation car il y a beaucoup de choses à savoir.

1 / booker ses billets : 

En vous y prenant à l’avance (environ 2/3 mois avant) vous trouverez des billets A/R aux environs de 600€ en vol direct chez Air France ou Japan Airlines.

Nous avons fait le choix de Japan Airlines pour notre part lors du premier vol et de Air France pour ce second voyage.

A comparer je vous conseille de prendre Japan Airlines pour votre vol. Il y a plus d’espace pour vos jambes en éco, ce qui est toujours un plus sur un vol de pratiquement 12h.

 

2 / préparer son voyage :  

Tokyo et Kyoto sont de grandes villes et aurez à souvent vous déplacer en transports en commun, en train ou en taxi.

Avant de partir, il y a quelques essentiels à préparer pour vous déplacer le plus facilement possible :

 

> Acheter un JR pass :

Le JR est un pass destiné aux étrangers venant visiter le Japon qui nous permet de nous déplacer librement en train dans le pays.

Il coûte environ 220€/personne pour 1 semaine mais il sera rentabilisé en 1 voyage si vous prévoyez d’aller à Kyoto en shinkansen.

 

Attention il faut prévoir de l’acheter au moins 2 semaines avant de partir. Vous recevrez une lettre chez vous en France avec les bons pour retirer vos pass directement à l’aéroport à Tokyo.

Vous pouvez acheter le pass sur : vivre le Japon

Une fois à l’aéroport à Tokyo, rendez-vous dans un bureau Japan Rail Pass pour le retirer et profitez-en pour acheter une SUICA card en même temps (ci-dessous).

Profitez en également pour prendre votre billet Aéroport – tokyo Station via JR.

 

 

> Acheter une carte de Tokyo & Kyoto :

C’est un truc que mon père m’a appris, je me déplace toujours avec une carte annotée des endroits que nous voulons visiter.

C’est tres pratique en cas de panne de Wifi ou de batterie de téléphone.

Vous pouvez vous procurer une bonne carte de Tokyo/Kyoto au moment où vous commandez votre JR pass sur Vivre au Japon.

 

3 / Une fois à l’aéroport de Tokyo (Narita ou Haneda) :

> Acheter une SUICA CARD :

À Tokyo et à Kyoto, les trains et métros sont gérés par plusieurs entreprises. En achetant une SUICA card (une sorte de pass navigo) vous pourrez vous déplacer très facilement.

L’achat du pass coûte 500¥ qu’il faudra ensuite charger. Avec Margot nous avons mis 4000¥ (environ 35€) et nous avons pu nous nous déplacer pendant 5/6 jours avant de le recharger.

 

> Louer une box WIFI :

C’est l’accessoire quasi indispensable de votre voyage. Des votre arrivée à l’aéroport vous trouverez des magasins qui louent à la semaine des boîtiers 4G illimités pour environ 40/50€.

Cela vous permettra d’avoir accès à internet depuis vos téléphones de n’importe où. Avec Margot il nous a sauvé la vie plus d’une fois lorsque l’on se perdait.

 

4 / Style de vie et habitudes des Japonais : 

> Les bars :

Les japonais ne consomment pas du tout de la même façon que les européens. Vous ne trouverez pas ou très peu de bars avec des terrasses où vous asseoir pour siroter un verre à Tokyo. Tout se passe dans les immeubles où les bars sont généralement assez petit. Il existe même une rue à Tokyo où les bars ne peuvent contenir que 5 personnes max !

 

> Les restaurants :

Si comme Margot et moi vous avez l’habitude de manger tard le soir (vers 21:00), préparez-vous a avoir quelques déconvenues avant de trouver un restaurant qui vous servira. Les Japonais mangent très tôt et les restaurants (hors chaînes) terminent leur dernier service vers 22:00 max.

Lors de notre premier voyage nous nous sommes fait souvent fait avoir. Préparez le coup et prévoyez de manger vers 19:00/19:30 pour être tranquille.

 

> Les Japonais :

Des que nous avons eu un problème d’orientation nous n’avons eu aucun mal à demander notre chemin à un Japonais. N’ayez donc pas peur de les interpeler en cas de besoin.

Je remercie d’ailleurs cette japonaise qui a fait un détour de 20min pour nous ramener à notre Airbnb à Kyoto alors que nous étions perdus !

 

Si vous êtes en train de prévoir votre voyage au Japon ou que vous voyez des informations à rajouter, n’hésitez pas à m’en faire part en commentaires et je les rajouterais. Et si vous êtes en train de prévoir votre voyage et qu’il vous reste des questions, n’hésitez surtout pas !

Les vestes idéales pour un été pluvieux

J’ai fait le choix de rester à Paris en août en me disant que ce serait tranquille et qu’il ferait beau. Et bien c’est loupé….

Au vu de la pluie qui ne cesse de tomber et des 19°C ambiants je me suis dit que c’était une bonne idée de partir à la recherche des vestes idéales pour un été pluvieux ou pour ceux qui ont de la chance de ne pas en avoir, de la veste parfaite pour les soirées fraîches.

[show_boutique_widget id= »627726″]

Calvi on the rocks 2017

J’assistais pour la seconde fois à Calvi on the Rocks la semaine dernière. Le festival qui a lieu tous les ans la première semaine de Juillet sur les plages Corse est devenu un incontournable pour notre génération.

Au programme de ce séjour, du repos au bord de la piscine, de la plage, des sorties sur le bateau Corona pour admirer le couché de soleil sur la baie et bien sûr des concerts.

Pendant 4 jours j’ai pu couper mes mails et profiter un maximum du beau temps et de l’ambiance si particulière que le festival apporte à la ville.

Mais qui dit sorties dit problèmes de batterie avec son téléphone. On ne va pas faire semblant de ne pas comprendre car on sait tous ce que c’est de se retrouver sans téléphone en fin de journée ou de soirée.

Du coup pour m’assurer de toujours avoir de la batterie, Otterbox m’a proposé de tester leur nouvelle batterie externe ainsi que leurs coques de protection (Qui sont disponibles pour tous les téléphones et dont je vous avais déjà parlé ici).

J’ai plein de batteries externe à la maison mais elles ne tiennent jamais le coup très longtemps (elles se déchargent souvent trop vite après quelques utilisations). J’ai été étonné par celle-ci car je l’utilise depuis 3 semaines et elle ne perd pas en puissance et elle me permet de recharger environ 3 fois mon téléphone.

Allez, je vous laisse avec quelques photos du festival et un lien vers les produits Otterbox si vous souhaitez en savoir plus ;).

Batterie externe : ICI

Cables USB : ICI

Coques de protection : ICI

Article réalisé en partenariat avec Otterbox

A la découverte de Pélion

Quand on veut voyager en Grèce on pense toujours à Athènes ou aux îles Grecques comme premières destinations.

Ces 2 destinations bien que magnifiques sont en général bondés de touristes et pas aussi calme ce que l’on pourrait espérer.

Le pays est immense et regorge de paysages magnifiques. En 4 heures de voiture au nord d’Athènes se trouve la région de Pélion qui borde la mer Egée d’un côté et les montagnes de l’autre.

Avec les ringards, Nico et Raph nous sommes partis à la découverte de cette région encore assez méconnue en France mais terriblement belle.

Voici un aperçu de notre weekend et de ce que nous avons pu découvrir sur place.

Jour 1 et 2 : L’arrivée à Portaria

Après un long voyage depuis Paris, nous sommes arrivés à l’hôtel Portaria ou nous avons passé 2 nuits.

Après une bonne nuit de sommeil, nous avons pris la route pour le voyage de Portaria à moins de 15min de voiture. Portaria est un petit village entièrement piéton niché sur le flan des montagnes du Pélion. On se retrouve avec les gars dans un petit village resté coincé dans le temps, avec une petit chapelle tout en pierre en plein milieu de la place du village et une superbe vue sur la ville côtière de Volos et sur le golfe de Pagasitikos.

Sur la route pour redescendre du village nous nous sommes arrêtés prendre un café et goûter à quelques plats locaux. Puis nous sommes partis au Xenia Palace pour un déjeuner tardif avant de nous balader autour de l’hôtel pour prendre des photos.

Nous avions décidés avec Raph et Nico que nous rentrerions tôt à l’hôtel pour admirer le couché de soleil en travaillant sur la terrasse et nous n’avons pas été déçu.

Au delà du fait que l’hôtel soit assez sommaire, la vue qu’il offre sur la baie et ses couchés de soleil sont vraiment un plus !

Après la nuit tombée nous sommes allé manger au « To Lepi » à Volos, célèbre pour son Tsipouro et ses mézés que je vous recommande !

Jour 3 : Balade à cheval et transfert au 12 months Resort

Après avoir découvert les auteurs de la région nous sommes redescendus au bord de la mer pour une balade à cheval de 2h dans la forêt Grecque. Une balade un peu longue mais qui nous a permis de découvrir de très beaux paysages mais surtout de tomber amoureux de tous les chatons et chiots du centre.

Nous avons repris la route pour s’arrêter déjeuner en terrasse dans le village d’Agios Georgios. Le beau temps, la vue et les plats. Tout était au rdv pour un déjeuner réussi.

Nous arrivons vers 17h dans notre nouvel hôtel, le 12 Months Luxury Resort. Changement d’ambiance par rapport à notre hôtel d’arrivée : Chambre luxueuses, chauffage au sol et cheminée fonctionnelle pour se réchauffer lors des soirées encore fraîches. Nous avons profité de la salle de sport et du spa avant de diner au restaurant de l’hôtel que je vous recommande.

Jour 4 : La randonnée

Nous avions prévu de partir pour une randonnée d’environ 2 heures pour découvrir les villages de Kala Nera, Pinakates, Vizitsa et Milies en passant par les chemins de montagne au milieu des oliviers et de du maquis grecque. Nous avons pu prendre de la hauteur sur la baie et découvrir une fois de plus des paysages incroyables.

Nous avons pris notre temps pour déjeuner tardivement dans un restaurant de Tsagarada dont je ne me souviens malheureusement plus le nom à 5 minutes de l’hôtel avant de profiter du couché du soleil pour faire quelques dernières photos.

Je n’avais jamais entendu parler de la région de Pélion et je repars avec de très beaux souvenirs en tête : Des paysages magnifiques, des couchés de soleil à couper le souffle, un mélange de mer/montagne comme nous avons rarement l’occasion de voir, des gens adorables (encore merci à notre guide pour sa gentillesse malgré la barrière de la langue) et surtout une belle bande de potes avec qui on ne s’ennuie jamais !

Merci à Discover Greece de nous avoir permis de découvrir cette belle région, merci au Portaria hotel et au 12 Months Luxury Hotel pour leur accueil et à Aegean pour avoir accepter de faire voyager 3 ringards dans leurs avions.

Si vous avez d’autres questions sur la région ou sur les lieux que nous avons pu tester, n’hésitez pas à me le demander en commentaires.