Mon premier Grand Prix

Depuis tout petit j’ai été bercé par le son des moteurs de F1 à la télé. 

Mon père regardait tous les weekends les GP et je n’avais encore jamais eu l’occasion d’assister à une course. 

Lorsque Renault qui fêtait ses 40 ans en F1 m’a proposé de vivre le GP de Silverstone il m’a donc été impossible de dire non. 

J’ai passé mon weekend du 14 Juillet dans la campagne anglaise sur une piste de course et c’était beaucoup plus cool qu’un weekend du 14 Juillet en France.

Je me suis mis en route très tôt le samedi matin pour pouvoir assister aux séances de qualifications. Départ à 6h de chez moi direction Londres. 

À l’aéroport une premiere surprise nous attends. Au lieu de prendre une navette jusqu’au circuit, mon transfert se fera en hélicoptère. 

Je commence donc mon voyage avec un survol de Londres que je ne manque pas d’immortaliser. 

Après 40min de vol nous arrivons sur le circuit et nous sommes accueillis par Andreaa, notre guide du weekend. À peine arrivé que nous partons déjà pour le PIT Walk. Le PIT Walk se déroule avant la séance d’essai et permet aux invités de venir dans les stands pour voir les voitures et écuries en train de travailler. 

Direction donc le garage Renault pour nous. 

Le premier truc qui m’a frappé lorsque j’ai vu les 2 F1 Renault était le nombre de pièces entièrement en carbone. Pratiquement toutes les pièces de la voiture sont faites comme ça, c’est impressionnant à voir. 

Puis un membre de l’équipe vient nous montrer de plus près un vrai volant de F1. Deuxième claque pour moi lorsqu’il énumère toutes les possibilités qu’offrent ce volant en pleine course. 

En gros, en plus de rouler en moyenne à 200km/h et d’avoir à faire attention à sa trajectoire, un pilote a également un vrai ordinateur à gérer à l’intérieur de la voiture. 

La séance d’essais commence et nous montons à l’espace Renault pour le regarder. Pour la première fois de la saison, Nico Hulkenberg termine 6eme des essais et je sens la satisfaction dans le regard d’andreaa et des équipiers de la Team Renault F1. 

Le soir nous dînons avec David, membre de l’équipe marketing de Renault Sport F1 Team qui nous raconte les histoires loufoques qu’il a vu passer depuis qu’il est chez Renault. Il nous parle notamment de designers de la marque ayants essayé de faire commercialiser un modèle de voiture sans portières pour les 50-60 ans ! 

Le dimanche est là et juste avant le départ du GP, j’ai la chance de voir tourner sur le Circuit la première Renault F1 (la RS01), avec à son volant René Arnoux le pilote de l’époque. 

On voit tout de suite la différence entre 1979 et aujourd’hui. La voiture n’a aucune pièce en carbone, le baquet du pilote est inexistant et une simple plaque le sépare du sol. Mais le plus surprenant est le bruit colossal délivré par le V6 de la voiture. 

Le GP donne enfin son départ et Nico Hülkenberg offre le meilleur résultat de la saison à Renault en terminant 6eme du GP. 

Quand à moi je repars des étoiles pleins les yeux et avec une folle envie, d’un jour peut-être, avoir la chance de poser mes fesses dans un baquet de F1! 

Merci à Renaut F1 Team de m’avoir permis de vivre de weekend fou.

Laisser un commentaire